BFM Business

 Cette Fiat 500 utilisée par le pape s'est vendue le prix d'une Ferrari

La petite voiture noire était l'une des deux Fiat 500 mises à disposition du souverain pontife pour sa première visite à New York, en 2015.

La petite voiture noire était l'une des deux Fiat 500 mises à disposition du souverain pontife pour sa première visite à New York, en 2015. - Chip Somodevilla-GETTY IMAGES NORTH AMERICA-AFP

"Une Fiat 500L utilisée par le pape François lors de sa visite à New York en 2015, s'est adjugée 300.000 dollars (263.000 euros) aux enchères. L'acquéreur est un multi-millionnaire. "

Quand le pape François fait grimper le prix des voitures italiennes... Une Fiat 500L (version monospace compact de la 500) qu'il a utilisée lors de sa visite à New York en septembre 2015, a été adjugée 300.000 dollars aux enchères (263.000 euros), plus de 12 fois son prix de base, estimé à 24.695 dollars. A ce niveau de prix, elle se situe quasiment au niveau d'une Ferrari GTC4 Lusso (pour les amateurs) neuve, avec son moteur V12 de 6 litres.

La Fiat 500L avait été mise aux enchères par l'archevêché de New York, et l'argent récolté sera partagé entre les écoles catholiques de l'archevêché, les organisations caritatives catholiques locales, et deux associations catholiques internationales, Catholic Relief Services et Catholic Near East Welfare Association.

Les enchères avaient commencé le 17 mars 2016 et se sont closes dans la soirée du 1er avril. La première personne à enchérir avait proposé 10.500 dollars. Le prix avait atteint mercredi 30 mars, 195.000 dollars, puis 300.000, jeudi 31 mars, au terme de 44 enchères.

Un multi-millionnaire a remporté l'enchère

L'heureux acquéreur est un homme d'affaires multi-millionnaire, Miles Nadal, qui possède déjà plus de 130 voitures et motos, a précisé le site Charitybuzz. Ce site avait estimé la voiture, quasi neuve, avec toit vitré, à 82.000 dollars, sur la base d'enchères similaires à Philadelphie (est) fin janvier. Son prix de base est de 24.695 dollars.

Deux Fiat avaient été mises à disposition du pape François à New York, et l'archevêché réfléchirait encore à ce qu'il ferait de la deuxième. Son porte-parole, Joseph Zwilling, s'est dit "sûr" qu'elle serait utilisée "de la même façon", pour soutenir les causes soulignées par le pape durant sa visite.

Une des deux Fiat utilisées par le pape à Philadelphie, lors du même voyage aux États-Unis du 22 au 27 septembre, avait été adjugée 82.000 dollars lors d'une soirée de gala. Le pape serait-il le meilleur promoteur de l'industrie automobile italienne ?

F.B avec AFP