BFM Business

Certaines pièces de Boeing et d'Embraer posent-elles problème?

Des pièces pourraient être changées sur les Boeing.

Des pièces pourraient être changées sur les Boeing. - Carl Court - AFP

La direction américaine de l'aviation civile pourrait demander le remplacement de certaines pièces d'avion. Boeing et Embraer sont particulièrement visés.

La direction américaine de l'aviation civile veille au grain. Elle devrait proposer ce lundi des inspections obligatoires et le possible remplacement à terme de certaines pièces sur près de 1.600 avions de ligne afin d'éviter de graves incidents en vol, écrit le Wall Street Journal. Les deux projets de directives de la Federal Aviation Administration (FAA) visent certains appareils de Boeing et du brésilien Embraer et doivent en principe être publiés officiellement lundi dans le Registre fédéral, ajoute le WSJ.

Ces directives sont inhabituelles. Elles visent à prévenir un défaut particulier susceptible de déclencher des situations d'urgence en vol, explique l'article. La FAA exigerait ainsi des compagnies aériennes ou autres sociétés possédant certaines versions du Boeing 737 de vérifier s'il n'y a pas de traces de corrosion des fixations du stabilisateur de l'empennage.

Pas de danger immédiat 

Les composants les plus importants des avions de ligne disposent de mécanismes de sécurité empêchant qu'un défaut ou un dysfonctionnement particulier ne soit la cause d'un crash. Toutefois, dans les documents qui doivent être rendus publics lundi, la FAA estime qu'un seul composant défectueux peut remettre en cause la sécurité d'un vol.

L'organisme n'exige pas toutefois la réparation immédiate des pièces douteuses, ce qui suggère qu'il n'y a pas de danger immédiat, observe le WSJ.

D. L. avec AFP