BFM Business

Carlos Ghosn affirme que sa baisse de salaire "est effective"

Carlos Ghosn a affirmé que la crise diplomatique entre le Japone et la Chine au sujet des îles Senkaku a fait perde un an à Nissan pour remplir son objectif

Carlos Ghosn a affirmé que la crise diplomatique entre le Japone et la Chine au sujet des îles Senkaku a fait perde un an à Nissan pour remplir son objectif - -

Le PDG de Renault et Nissan, a répondu à Pierre Moscovici, ce mercredi 27 mars. Ce dernier l'avait appelé à respecter sa promesse d'une baisse de salaire. Carlos Ghosn est également revenu sur la situation de Nissan sur le marché chinois.

Depuis New York, mercredi 27 mars, Carlos Ghosn a indirectement répondu à Pierre Moscovici, en assurant que la baisse de 30% de sa rémunération était "effective", après la signature de l'accord de compétitivité dans les usines du groupe.

Le ministre de l'Economie et des Finances français avait en effet appelé le PDG de Renault et de Nissan à tenir sa promesse au sujet de sa rémunération.

"Monsieur Ghosn, qui gagne beaucoup d'argent, avait dit, si je ne m'abuse, que si [l'accord de compétitivité portant sur les sites français de Renault] était signé, il ferait un sacrifice sur sa rémunération. [...] On l'attend. Monsieur Ghosn doit faire un geste", avait-il averti dans une interview au Parisien de ce mercredi.

Nissan a perdu un an en Chine

En ce qui concerne les ambitions de Renault, Carlos Ghosn, a par ailleurs indiqué à Reuters Insider qu'il espèrait obtenir une autorisation définitive du gouvernement chinois d'ici la fin de l'année pour construire une usine en Chine. En conséquence, il table sur un démarrage de la production entre 2014 et 2016.

Carlos Ghosn s'est plus longuement exprimé sur la situation de Nissan en Chine. Il a ainsi expliqué que le conflit entre Tokyo et Pékin, au sujet des îles Senkaku, et le boycott des produits japonais par la population chinoise, a obligé Nissan à réviser ses ambitions en Chine.

"Nous avons quasiment perdu un an, donc je leur donne un an de plus pour atteindre l'objectif". Nissan doit atteindre 10% de part de marché en Chine. Du coup, le constructeur devra arriver à ce niveau d'ici à 2017, contre 2016 auparavant.

Nissan compte atteindre 10% de part de marché aux Etats-Unis

En 2012, les ventes de Nissan, en Chine, son premier marché, représentaient 1,2 million de véhicules, pour une part de marché de 6,5%.

Carlos Ghosn a également estimé que les ventes du constructeur en Chine "se normalisent" sur les premiers mois de 2013. "Nous revenons au niveau où nous en étions l'an dernier, ce qui est une bonne nouvelle", a-t-il ajouté. Il a estimé également que les ventes de Nissan rebondissent plus vite que celles de ses concurrents japonais.

Le PDG de Renault a également indiqué que Nissan compte, cette fois aux Etats-Unis, son deuxième marché,atteindre une part de marché de 10%. En 2012, Nissan se situait à 7,90%.

Concernant le marché européen, Carlos Ghosn a une nouvelle fois confirmé les prévisions de Renault, c’est-à-dire des ventes en baisse de 3 à 5% pour l'année 2013. Il ne prévoit pas de croissance sur ce marché avant 2016.

Julien Marion avec Reuters