BFM Business

Bruxelles propose de suspendre la taxe carbone des compagnies aériennes

BFM Business

La Commission européenne a proposé ce lundi 9 novembre de suspendre l'application de la taxe européenne sur les émissions de CO2 (dioxyde de carbone) aux compagnies aériennes jusqu'à la prochaine assemblée générale de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) à l'automne 2013, pour arracher un accord international.

"J'ai proposé d'arrêter les pendules, car nous avons des signes qu'un accord peut être conclu au niveau international", a annoncé Connie Hedegaard, la commissaire européenne en charge du Climat.

Cette dernière a informé les 27 Etats-membres de cette proposition et attend leur aval.

La taxe carbone européenne est entrée en vigueur le 1er janvier 2012. Elle oblige les compagnies aériennes opérant dans l'Union européenne à acheter l'équivalent de 15% de leurs émissions de CO2, soit 32 millions de tonnes, pour lutter contre le réchauffement climatique.

Les compagnies aériennes ne devaient recevoir leurs factures qu'en 2013, une fois que leurs émissions de CO2 pour 2012 auront été évaluées.Pour l'heure, seules les compagnies européennes s'y conforment véritablement.

Vingt-six des 36 membres de l'OACI, dont la Chine, les Etats-Unis, l'Inde et la Russie, se sont opposés à cette obligation.

BFMbusiness.com et AFP