BFM Business

Bientôt des radars "double face" sur nos routes

Image d'illustration. Des radars double face pourront bientôt flasher les plaques avant et arrière des véhicules.

Image d'illustration. Des radars double face pourront bientôt flasher les plaques avant et arrière des véhicules. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Un nouveau radar fixe permettant de photographier les plaques avant et arrière d'un véhicule va être testé cette année. Objectif: moins de flashs loupés. Deux fois plus de chances de recevoir un PV?

Les chauffards bientôt flashés de tous les côtés. Des radars "double face" capables de photographier les deux plaques d'immatriculation des véhicules pourraient bientôt border nos routes, rapporte le Parisien ce jeudi.

Le gouvernement prévoit de tester quatre de ces appareils nouvelle génération cette année. "L'objectif est de réduire le nombre de flashs qui ne produisent pas de PV parce que la photo n'est pas exploitable", explique au quotidien Henri Prévost, délégué interministériel adjoint à la sécurité routière.

Le taux de photographies exploitables n'est en effet que de "60%" pour les radars classiques, relève-t-il.

Autour de 4.200 radars en France

Le responsable de la sécurité routière annonce par ailleurs une augmentation du nombre de radars mobiles embarqués, entrés en service en 2013. "D"ici à l'été, ces appareils seront déployés dans tous les départements et 300 voitures en seront équipées d'ici à 2015", fait-il savoir. 300.000 automobilistes ont déjà été flashés par ce type de radars, a révélé le Figaro mercredi.

Pour autant, l'exécutif ne "souhaite pas développer à l'infini le nombre de radars, qui sera maintenu autour de 4.200 appareils", assure le délégué interministériel adjoint à la sécurité routière. "Mais plutôt poursuivre leur modernisation en remplaçant les plus anciens modèles par des appareils de nouvelle génération."

V.R.