BFM Business

Avtovaz tombe dans le giron de Renault-Nissan

Renault - Nissan va pouvoir mettre la main sur l'immense ville-usine d'Avtovaz de Togliatti au sud-est de Moscou

Renault - Nissan va pouvoir mettre la main sur l'immense ville-usine d'Avtovaz de Togliatti au sud-est de Moscou - -

Renault-Nissan et Avtovaz ont enfin signé un accord ce mercredi. En prenant le contrôle du fabriquant de la Lada, le Franco-japonais va consolider sa présence sur le juteux marché russe.

Après cinq ans de négociations Renault-Nissan prend enfin le contrôle d'Avtovaz, le fabriquant de la célèbre Lada. L'accord a été signé le 12 décembre. Le Franco-japonais va débourser 570 millions d'euros. Cette acquisition va permettre à Renault-Nissan de profiter de la demande grandissante de la classe moyenne russe, accélérer son internationalisation et devenir un acteur majeur en Russie.

Renault-Nissan va continuer à aider le fabricant de la Lada à multiplier les nouveaux modèles. En échange, de cette aide technologique, Renault - Nissan va pouvoir mettre la main sur l'immense ville usine de Togliatti au sud-est de Moscou. Un site configuré pour produire près d'un million de véhicules par an.

Une opportunité unique pour l'alliance de monter en puissance sur ce qui est aujourd'hui leur troisième marché derrière la Chine et les Etats-Unis, et largement devant la France.

La Russie est effectivement le marché le plus dynamique en Europe. Sa croissance annuelle dépasse les 12%. Avec près du tiers du marché russe aujourd'hui, Renault Nissan et Avtovaz comptent bien encore creuser l'écart avec leurs concurrents.

Mathieu Sevin