BFM Business

Avec la livraison en 2 heures, Volvo se cherche un avenir numérique

Avec la start-up Urb-It, Volvo lance un service de livraisons itinérantes.

Avec la start-up Urb-It, Volvo lance un service de livraisons itinérantes. - Volvo Cars

"Le constructeur s’est associé avec la start-up Urb-It pour lancer un service de livraison en deux heures en créant une flotte de livreurs "urbers" à Stockholm. En 2025, les deux partenaires veulent couvrir 200 villes du monde."

Alors que Mini veut concurrencer Oui Car en proposant à ses clients de louer leur voiture, Volvo lance un service de livraison qu’Uber et Amazon ne renieraient pas.

Le constructeur suédois, racheté par le chinois Geely en 2010, se lance dans la livraison avec la start-up suédoise Urb-It. Ensemble, ils mettent en place un service de livraison itinérante plutôt original. Au lieu de se faire livrer ses courses à domicile avec la contrainte de caler un rendez-vous et d’être coincé chez soi en attendant le livreur, les possesseurs de Volvo pourront récupérer leurs commandes dans le coffre de leur voiture où qu’elle se trouve. En clin d’œil au géant américain, cette flotte de livreurs a été baptisée Urbers. Et pour accéder au coffre de la voiture, géolocalisée grâce à une appli, les livreurs disposent d’une clé numérique à usage unique.

En cas de retard, la livraison est gratuite

L’autre point fort de ce service repose sur la rapidité. Selon Volvo, il ne faudra pas plus de deux heures après avoir cliqué sur le bouton "acheter" pour que son achat soit déposé dans sa Volvo. Et si le Urber rate l’horaire, la livraison est offerte au client. Pour éviter cette situation, tout a été pensé. "Vous avez la possibilité de choisir l’heure qui vous convient ou de vous faire livrer le plus vite possible. Vous pouvez suivre le processus de collecte et de livraison du colis sur l’écran de votre appareil mobile ou vous contenter de la confirmation qu’il a bien été livré, à votre convenance", explique Björn Annwall, Vice-Président senior Marketing, Ventes et Service de Volvo Car Group.

Tout à l’air simple, mais le service est accessible sous certaines conditions. Seules les enseignes partenaires d’Urb-It sont concernées par le service livraison. Actuellement, 38 magasins (high-tech, vêtements, traiteur, cadeaux et fleurs) sont référencés sur le site. Et tous sont suédois, puisque le service y est en test jusqu’à la fin de l’année. C’est un début car le service devrait être accessible dans 200 villes du monde d’ici 2025, selon les projections des deux partenaires.

Pascal Samama