BFM Business

Automobile: 210 nouveautés seront dévoilées au Salon de Francfort

Les cinq premiers pays les mieux représentés à l'IAA 2015, à l'exception de l’Allemagne, sont la Chine, la Corée du Sud, la France, le Royaume-Uni et l'Italie.

Les cinq premiers pays les mieux représentés à l'IAA 2015, à l'exception de l’Allemagne, sont la Chine, la Corée du Sud, la France, le Royaume-Uni et l'Italie. - Johannes Eisele - AFP

Le 66e salon de l’automobile de Francfort ouvre ses portes au grand public le 17 septembre pour 11 jours. Cette édition s'annonce exceptionnelle avec un raz de marée de nouveautés et de visiteurs.

Ceux qui aiment découvrir en avant-première mondiales les véhicules sur lesquelles les grandes marques misent pour gagner des parts de marché ne seront pas déçus de cette nouvelle édition de l’IAA 2015. Selon l'Association allemande de l'industrie automobile (VDA), les exposants, venus de 39 pays du monde (+11% par rapport à 2013), présenteront pas moins de 210 modèles inédits dont 26 premières européennes. Même Rolls-Royce est de la partie.

Lors de la conférence de presse qui s’est tenue à Francfort, Matthias Wissmann, président de la VDA, a noté qu'avec 1.103 exposants, cette édition sera la plus remplie de son histoire.

L'IAA confirme donc son envergure internationale avec "40% d’exposants non-allemands". Les cinq premiers pays les mieux représentés, excepté l’Allemagne, sont la Chine, la Corée du Sud, la France, le Royaume-Uni et l'Italie.

La Chine en tête avec une croissance de 4%

Pour Matthias Wissmann, c’est le signe qui confirme l’embellie de l’industrie automobile. "Cette année, nous nous attendons à voir une augmentation des ventes européennes de près de 6% à 12,8 millions de voitures particulières." Il rappelle qu'en parallèle, le marché américain est également en pleine expansion, avec une progression de 3 % à près de 16,9 millions de véhicules légers neufs. "Ce sera le niveau de ventes le plus élevé depuis dix ans."

Quant à la Chine, elle reste le plus grand marché du monde, malgré des prévisions moins fortes que les années précédents. "Pour 2015, nous prévoyons une croissance maximum de 4% à 19,1 millions de voitures particulières."

Retrouvez toutes les nouveautés dans le dossier spécial "Salon de Francfort".