BFM Business

Au niveau mondial, Uber affichera cette année des pertes abyssales  

Le géant des VTC a encore vu ses pertes se creuser cette année. Selon Bloomberg, elles passeraient de 2 milliards de dollars l'an passé à 3 milliards de dollars d'ici la fin de l'exercice.

En plein conflit entre Uber et ses chauffeurs en France, la plateforme creuse ses pertes au niveau mondial. D'après les estimations de l'agence Bloomberg, Uber devrait présenter une perte brute de l'ordre de 3 milliards de dollars en 2016, soit 50% de plus qu'en 2015. 

Le géant du VTC brûle semble-t-il toujours plus de cash, et toujours plus vite. Selon les calculs de l'agence Bloomberg, la société perdrait des centaines de millions de dollars par mois. 520 millions au 1er trimestre, 750 au 2ème, et même 800 au 3ème trimestre.

Uber voit aussi son chiffre d'affaires s'envoler

Les prévisions vont dans le même sens pour la fin de l'année, d'où cette estimation de 3 milliards de dollars de pertes sur l'année. C'est-à-dire autant que lors des six premières années d'existence de l'entreprise créée en 2009.

En parallèle, le chiffre d'affaires de la société progresse, il est vrai, à grande vitesse et devrait dépasser cette année les 5,5 milliards de dollars. Des chiffres qui ne sont toutefois pas officiels. En effet, Uber, qui est valorisée 69 milliards de dollars, reste une société privée, non cotée. Elle n’est donc pas tenue de communiquer ses résultats. Résultats qui restent étroitement liés aux commissions perçues par la plateforme sur les courses de ses chauffeurs. Le nœud du conflit actuel en France...

Elisabeth Hu, édité par N.G.