BFM Business

Airbus va livrer son A350 à Qatar Airways le 22 décembre

Qatar Airways a commandé 80 A350.

Qatar Airways a commandé 80 A350. - Remy Gabalda - AFP

La livraison de l'avion devrait se faire le 22 décembre prochain. Qatar Airways avait évoqué des problèmes, repoussant ainsi la livraison, qui semblent avoir été réglés.

Finalement, il semblerait que la livraison devrait bel et bien avoir lieu. Airbus compte livrer son premier A350 à Qatar Airways le 22 décembre prochain, a appris Reuters vendredi de sources proches du dossier.

Tant Airbus que la compagnie aérienne sont optimistes quant à la livraison de l'appareil d'ici à la fin décembre, a-t-on précisé de mêmes sources. Les deux groupes se sont refusés à tout commentaire. Airbus doit régler quelques "problèmes très mineurs" nécessitant des tests supplémentaires avant de livrer l'appareil à Qatar Airways, a expliqué jeudi le responsable du programme du nouveau long-courrier, Didier Evrard, lors d'une conférence investisseurs à Londres.

La veille, Airbus et Qatar Airways avaient annoncé que la livraison, prévue samedi, du tout premier A350 avait été reportée sine die. Aucun motif n'avait alors été invoqué pour expliquer cette décision. L'annonce de mercredi avait fait très mal: Airbus avait perdu 10,42% à la Bourse de Paris, sa plus forte baisse depuis l'été 2008.

Qatar Airways veut entrer dans la cour des grands

Qatar Airways, qui sera le premier transporteur à recevoir le nouvel Airbus A350 long-courrier, affirme ses ambitions d'entrer dans le club des grandes compagnies aériennes, à l'instar d'Emirates et Etihad, ses rivales du Golfe.

La compagnie qatarie, propriété de l'Etat, confirme son appétit pour les long-courriers nouvelle génération en réceptionnant l'A350 XWB (extra wide body). Qatar Airways a commandé un total de 80 exemplaires: 43 dans la version A350-900 (315 passagers), dont le premier lui sera donc livré dans les prochains jours à Toulouse, et 37 dans sa version allongée A350-1000 (369 sièges), qui doit entrer en service mi-2017.

Cette livraison intervient après celle récente de trois des 14 superjumbos A380 qu'elle a commandés. D'ailleurs, Airbus avait déjà fait les frais du caractère imprévisible du président de Qatar Airways avec cet A380. L'avionneur européen avait alors été obligé de reporter de trois mois la livraison de cet appareil. En cause: des différends sur la qualité de l'aménagement de la cabine.

D. L. avec agences