BFM Business

Airbus équipé pour ne plus jamais perdre de vue ses pièces détachées

Airbus Group a choisi la solution STICKNTRACK de la start-up belge Sensolus qui, en étant connectée au réseau radio Sigfox, permet le suivi de milliers d'emballages avec leurs pièces détachées d'avion.

Airbus Group a choisi la solution STICKNTRACK de la start-up belge Sensolus qui, en étant connectée au réseau radio Sigfox, permet le suivi de milliers d'emballages avec leurs pièces détachées d'avion. - A.Doumenjou-Master films-Airbus S.A.S

L'industriel intègre des "mouchards" dans l'emballage de toutes ses pièces détachées d'avions, réparties entre ses entrepôts et d'autres sites en Europe. La position géographique de tous les colis est disponible en temps réel via le réseau radio de Sigfox.

Airbus sait précisément où se trouvent ses milliers de pièces détachées d'avion livrées par ses fournisseurs partout en Europe. L'avionneur a choisi de suivre en temps réel une dizaine de milliers d’emballages contenant ces pièces en les équipant de "mouchards" électroniques doués de capacité de géolocalisation.

Ces colis transitent entre plusieurs entrepôts et sites internationaux du groupe (France, Allemagne, Espagne,...). Pouvoir suivre leurs mouvements est déterminant pour la chaîne logistique d'Airbus que ce dernier pourra désormais optimiser grâce à la connaissance de la localisation géographique de ses pièces.

Un capteur géolocalisable où qu'il se trouve

L'avionneur a eu recours à une solution technique (logicielle et matérielle) de la société belge Sensolus. Ses capteurs (de petits boîtiers en forme de balise) disposent de batteries capables d'assurer une connexion pendant cinq ans durant, au réseau radio bas débit de la start-up française Sigfox.

Une fois apposés sur les emballages, ceux-ci disposent de leur position géographique directement par satellite GPS lorsqu'ils sont situés à l'extérieur ou via la technologie sans fil bluetooth, lorsqu'ils sont à l'intérieur de bâtiments (eux-mêmes équipés de balises de détection bluetooth).

-
- © Les capteurs de la société belge Sensolus renvoient leur position par GPS lorsqu'ils sont placés à l'extérieur de bâtiments.

Airbus récolte toutes les données de localisation de ces paquets grâce à la connexion de leur capteur au réseau radio bas débit de Sigfox. Ce réseau, contrairement au réseau cellulaire GSM, est facturé selon le principe d'un forfait fixé assez bas (quelques euros par an) par objet connecté. Ces connexions étant intermittentes, elles consomment, en outre, peu d'électricité.

Dans un deuxième temps, Airbus prévoit d'étendre le déploiement de cette solution de géolocalisation plus en amont, à ses partenaires logistiques. Il réaliserait ainsi son objectif de suivi global et informatisé en temps réel de toute sa chaîne d'approvisionnement.

Sigfox vise la maintenance prédictive de biens industriels

Le choix d'Airbus de géolocaliser ses actifs industriels ouvre la porte à d'autres applications connectées. Il existe déjà des capteurs communicants capables de remonter des informations relatives à l'humidité, la température ou les chocs subis par des produits transportés ou en fonctionnement.

C'est pourquoi Sigfox a signé récemment un partenariat mondial avec la société Alizent Asset Interactive afin d’offrir aux entreprises des solutions de maintenance prédictive et de suivi de leurs actifs industriels.

La start-up française mentionne le cas de clients brasseurs qui, grâce à la combinaison de ces deux technologies, sont en mesure de recevoir une alerte via son réseau en cas de température de bière anormale et d’anticiper les besoins de maintenance de leurs refroidisseurs à bière.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco