BFM Business

Air France dément avoir "rayé Israël de la carte"

Air France reconnaît un problème technique sur ses cartes de suivi en vol chez le prestataire qui lui fournit ce service.

Air France reconnaît un problème technique sur ses cartes de suivi en vol chez le prestataire qui lui fournit ce service. - ERIC PIERMONT - AFP

Plusieurs photos postées sur les réseaux sociaux montre que les cartes de suivi en vol affichées dans les avions d'Air France n'indiquent pas l'Etat d'Israël. La compagnie évoque un souci technique, en aucun cas un "choix délibéré".

Air France s'est défendu mardi d'avoir volontairement fait disparaître l'Etat d'Israël de cartes diffusées en vol aux passagers, assurant mettre "tout en oeuvre pour corriger au plus vite cette situation". Selon une photo postée le 31 juillet sur la page Facebook de l'organisation pro-israélienne "Stand With Us", des cartes de suivi de vol en temps réel de la compagnie aérienne français n'indiquaient pas l'Etat d'Israël, et plaçaient seulement la Cisjordanie et la bande de Gaza.

"Nous regrettons cet incident dû à un problème d'échelle et d'affichage en cours de résolution", a répondu Air France, qui "tient à souligner que cette anomalie n'est en aucun cas le résultat d'un choix délibéré".

La compagnie a réagi officiellement après que plusieurs sites pro-israéliens ont publié d'autres photos similaires prises sur des vols d'Air France, l'accusant "d'avoir rayé de la carte" l'Etat hébreu.

Dans une lettre adressée au PDG d'Air France Frédéric Gagey, le directeur des relations internationales du centre Simon-Wiesenthal a expliqué que "les membres français de notre centre nous ont envoyé des captures d'écran en anglais et en français d'un vol entre New York et Paris dont l'absence de localisation d'Israël et de Tel Aviv est flagrante".

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Roger Cukierman a dit mardi sur son compte Twitter avoir lui-même écrit au PDG d'Air France, pour lui faire part de son "étonnement".

"Air France travaille avec des fournisseurs éditeurs de logiciel pour ses cartes interactives intégrées dans les systèmes IFE" (In Flight Entertainment, c'est-à-dire les systèmes de divertissement à bord), souligne sur son site la compagnie. "Certaines de ces cartes interactives présentent une incohérence d'affichage des données géographiques selon le zoom et l'angle de rotation du globe", ajoute-t-elle.

"La compagnie met tout en oeuvre pour corriger au plus vite cette situation via son prestataire", assure le texte. En 2009, une filiale de British Airways avait présenté ses excuses en raison d'un problème similaire concernant Israël sur ses cartes affichées en vol.

N.G. avec AFP