BFM Business

Air France annonce suspendre le survol de l'espace aérien du Bélarus

Un avion Air France (image d'illustration).

Un avion Air France (image d'illustration). - PASCAL PAVANI / AFP

La compagnie française suit l'Union européenne qui a demandé aux compagnies aériennes d'éviter l'espace aérien du Bélarus et a interdit le sien aux appareils du pays.

Air France a annoncé ce mardi suspendre le survol "jusqu'à nouvel ordre" de l'espace aérien du Bélarus.

Rappelons que l'Union européenne a demandé à ses compagnies aériennes d'éviter l'espace aérien du Bélarus, après le détournement par les autorités de ce pays d'un avion transportant un opposant au régime d'Alexandre Loukachenko, Roman Protassevitch.

"Air France a pris connaissance des conclusions du Conseil européen et suspend en conséquence jusqu'à nouvel ordre le survol de l'espace aérien (bélarusse) par ses appareils. Les appareils déjà en route verront leur plan de vol modifié", a annoncé la compagnie aérienne dans un communiqué dans la nuit de lundi à mardi.

2000 vols par semaine

"Air France suit en permanence l'évolution de la situation géopolitique des territoires desservis et survolés par ses appareils et applique strictement la règlementation", a-t-elle précisé.

Les 27 États membres, réunis en sommet à Bruxelles, ont demandé à leurs compagnies aériennes d'éviter le survol du Bélarus et réclamé "la libération immédiate" de l'opposant Roman Protassevitch et de sa compagne, selon des conclusions du sommet mises en ligne par le porte-parole.

Près de 2.000 appareils effectuant des vols commerciaux empruntent chaque semaine l'espace aérien du Bélarus, a précisé l'organisation Eurocontrol. La compagnie bélarusse Belavia assure pour sa part une vingtaine de vols chaque jour au départ ou à destination d'aéroports de l'UE.

OC avec AFP