BFM Business

Téléphonie: le monumental potentiel économique de la 5G

La 5G sera 1.000 fois plus puissante que la 4G et pas seulement en termes de débit.

La 5G sera 1.000 fois plus puissante que la 4G et pas seulement en termes de débit. - Ethan Miller - Getty Images North America/AFP

Selon une étude d’IHS Markit, la 5G générera une production de plus de 11.000 milliards d'euros entre 2020 et 2035 en créant de nouveaux services et de nouveaux produits dans l'ensemble de l'économie mondiale. Une croissance hors norme qui permettra aussi la création de 22 millions d’emplois.

À quelques jours de l’ouverture du Mobile World Congress (MWC), le salon mondial des technologies mobiles qui se tiendra à Barcelone fin février, cette étude d'IHS Markit commandée par Qualcomm sur l’impact de la 5G sur l’économie mondiale devrait faire parler au-delà du secteur des télécoms. Ses auteurs prévoient que la 5G, la nouvelle norme mobile dont le lancement est attendu pour 2020, pèsera au niveau mondial plus de 12.300 milliards de dollars (11.564 milliards d’euros) en production tous secteurs confondus et permettra de créer 22 millions d’emplois d'ici à 2035. 

Pour établir ce pronostic, le cabinet s'est appuyé sur les réponses à un questionnaire de 3.500 décideurs et spécialistes tous secteurs confondus. Selon ces experts, la plupart des technologies qui émergeront avec l'avènement de la 5G n'en sont encore qu'à leur début. Il s'agit de la robotique, des voitures autonomes, des objets connectés, des nouveaux modes de consommation et de divertissement. C'est ce qui explique que l'ensemble des secteurs économiques tirera profit du potentiel des réseaux 5G. 742 milliards de dollars dans le secteur de la construction, 562 milliards pour l'hôtellerie,119 milliards pour la santé... Mais la plus grosse part sera générée par l'industrie (3.364 milliards) devant l'informatique et les télécommunications (1.421 milliards de dollars), le commerce arrivant en troisième place avec 1.295 milliards de dollars.

Des chiffres hors norme. Comme le signale IHS, le montant total est même supérieur au total de la consommation cumulée en Chine, au Japon, en Allemagne, au Royaume-Uni et en France en 2016.

La Chine en tête très loin devant l'Europe

En 15 ans, la 5G générera pour les acteurs concernés 3.500 milliards de dollars (3.300 milliards d’euros), soit "approximativement le chiffre d'affaires cumulé des 13 premières entreprises sur la liste Fortune Global 1000 de 2016. Cette liste comprend Walmart, State Grid, China National Petroleum, Royal Dutch Shell, ExxonMobil, Volkswagen, Toyota, Apple, Berkshire Hathaway et Samsung", indique IHS afin de donner une échelle qui permette d’évaluer l’ampleur du phénomène.

La Chine et les États-Unis sont les pays qui tireront les plus gros revenus, avec respectivement 984 et 719 milliards de dollars (925 et 675 milliards d’euros). Mais l’Europe ne sera pas en reste comme l’indique une étude réalisée en septembre dernier par la Commission européenne

Dans ce rapport de prévision des avantages socio-économiques de la 5G pour 2025, l’Europe pourrait atteindre 113,1 milliards d’euros par an dans les secteurs de l'automobile, la santé, le transport et l'énergie. "Les investissements d'environ 56,6 milliards d’euros seront susceptibles de créer 2,3 millions d'emplois en Europe", précise le rapport européen.

-
- © IHS Markit

Comme IHS Markit le signale, l’Allemagne est en tête. En 2035, la 5G devrait permettre aux entreprises allemandes de générer plus de 200 milliards de dollars (188 milliards d’euros) de chiffre d'affaires tout en créant 1,2 million d’emplois. Pour la France, ce sera 85 milliards de dollars (80 milliards d’euros) et 396.000 emplois. Mieux que la Grande-Bretagne sur le plan financier (76 milliards de dollars soit 71,5 milliards d’euros). Mais moins en terme d'emplois. Les entreprises britanniques devant créer 605.000 emplois grâce à la 5G.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco