BFM Business

Synargies Coaching d’Entreprises : peut-on considérer la crise comme une opportunité ?

Coaching d’Entreprises : peut-on considérer la crise comme une opportunité ?

Coaching d’Entreprises : peut-on considérer la crise comme une opportunité ? - Adobestock

Et si la crise actuelle permettait aux entreprises d’accélérer les processus de transformation vers une économie plus responsable ? d’instaurer un nouveau mode de fonctionnement, au service du bien commun ? Décryptage d’un nouveau paradigme avec Nathalie Steinberg, coach en entreprise depuis 1995 et fondatrice du cabinet international de coaching SYNARGIES.

Nathalie Steinberg, vous qui définissez SYNARGIES comme ‘créateur de sens et d’agilité’, ne pensez-vous pas justement que le sens et l’agilité sont aujourd’hui les garants de la vitalité des entreprises ?

Le sens est une notion essentielle à mes yeux, dans toutes ses acceptions : donner du sens aux actes bien sûr, mais aussi trouver sa place dans un environnement, regarder dans le même sens ! Quant à l’agilité, elle va bien au-delà de la simple capacité d’adaptation. Elle suppose de l’énergie, de l’enthousiasme, de la vitesse… Ce sont des qualités qui font la force des start-up. Or je suis convaincue qu’il est indispensable pour chaque entreprise, dans une période aussi exigeante que celle que nous vivons du fait de la COVID 19, de passer ‘en mode startup’. Il s’agit donc de se réorganiser à très court terme, d’accélérer la réflexion stratégique, de type commando : quoi décider, comment anticiper les impacts de tel scénario, comment se dépasser, tous ensemble ?

Le contexte actuel oblige les entreprises à faire face à de nombreux investissements imprévus. Pourquoi estimez-vous que le coaching doit rester une priorité budgétaire ?

Si l’organisation collective et individuelle est déficiente, les process sont enrayés. Il en résulte des retards ou des blocages. Ce ralentissement peut même aboutir à ce que les entreprises ne délivrent plus leurs prestations ni leurs produits. Et sur le plan humain, l’impact psychologique et sanitaire peut s’avérer désastreux.

Un exemple concret est celui du télétravail, face auquel trop d’entreprises sont démunies et qu’elles ne parviennent pas à gérer, alors qu’il est possible, même dans une situation d’urgence comme actuellement, d’agir vite et bien. Chez SYNARGIES, nous démontrons tous les jours sur le terrain qu’il suffit de deux heures de coaching individuel ou collectif par mois, pour que les collaborateurs en télétravail soient efficaces et motivés, tout en restant connectés. Le coaching les amène à se sentir rassurés, valorisés et stimulés. Nous leur permettons de prendre du recul, de savoir où ils vont et, dans l’urgence, de mieux identifier les priorités. En se raccrochant à des objectifs communs, ils développent leur réactivité et leur créativité.µ

Votre “mot de la fin” ?

Pratiquer le coaching en entreprise, qu’il s’agisse d’accompagner des personnes ou des équipes, revient à restaurer l’interdépendance et la confiance dans l’avenir. Or celles-ci sont plus indispensables que jamais, face aux problèmes actuels. Si on regarde le monde sous l’angle de l’individu, on augmente l’isolement. Alors que, sous l’angle de la relation collective, on encourage une émulsion efficace et productive. Qui plus est, les compétences et les bons réflexes acquis durant la crise seront pérennisés et démultipliés, permettant de construire une économie plus responsable, au service du bien commun.

>> Page Linkedin Synargies

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec SCP. La rédaction de BFM Business n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCP