BFM Business

Yo, l'application à un million de dollars

L'application a été créée par un développeur israëlien.

L'application a été créée par un développeur israëlien. - -

Cette application permet à l'utilisateur d'aller encore plus vite que Twitter, en envoyant juste un mot de deux lettres. Elle compte déjà 50.000 utilisateurs.

Encore plus court que Twitter, la dernière application à la mode aux États-Unis a beaucoup moins que 140 signes pour envoyer des messages : elle a zéro signe ! Elle a juste un seul mot: yo. C'est son nom et à partir de là tout est affaire d'interprétation.

Au départ, c'est un développeur israélien qui reçoit une requête de son patron : je veux pouvoir contacter mon assistant sans perdre une demi-seconde. Un sms ou un Whatsapp on perd du temps. Notre programmeur va concevoir une application quasiment sur un coin de table. Il lui faut à peine huit heures pour la créer et l'appeler Yo.

Dans la culture populaire de la jeunesse américaine, Yo est une façon de se saluer. Mais pas seulement : elle peut vouloir dire "Est ce que tu es là?" ou "Comment ça va?" ou "Allons-y!".

Deux millions de messages échangés en deux mois

Tout est dans l'intonation et le contexte. Et c'est comme cela que fonctionne l'application: on envoie un message à un contact, un message sans contenu. Ça peut vouloir dire "Je suis arrivé" ou "Je pense à toi" ou "Est ce que tu es disponible"?

En tout cas les utilisateurs de mobile ont répondu Yo! 4 millions de messages échangés dont deux millions ces deux derniers mois. Le développeur vient de s'installer en Californie où il a levé un million de dollars. L'application a aujourd'hui 50.000 utilisateurs qui pensent qu'un simple Yo vaut bien un long discours.

Jean-Bernard Cadier correspondant à New York