BFM Business

Wal-Mart débourse 3 milliards de dollars pour marcher sur les plates-bandes d'Amazon

-

- - Joe Raedle - Getty Images - AFP

Le géant américain va acquérir le discounter en ligne Jet.com. Wal-Mart investit ainsi pour rattraper une partie de son retard sur Amazon.

Wal-Mart paie le prix fort pour tenter de refaire son retard sur Amazon. Le géant américain de la distribution a annoncé lundi le rachat pour 3 milliards de dollars en numéraire du discounter en ligne Jet.com, afin d'accélérer son développement dans le commerce en ligne où il est largement distancé par le groupe de Jeff Bezos.

Les actionnaires de Jet.com, lancé en juillet 2015, devraient aussi recevoir par la suite des actions Wal-Mart valorisées à 300 millions de dollars, est-il indiqué dans un communiqué.

"Cette acquisition va renforcer et compléter l'importante fondation déjà en place pour servir les clients sur l'ensemble de l'application Wal-Mart, le site internet et les magasins et placer l'entreprise en bonne voie pour une croissance plus que rapide dans le commerce en ligne en élargissant sa base clients et en lui donnant de nouvelles capacités", explique Wal-Mart.

L'enseigne investit actuellement massivement dans le commerce en ligne pour rattraper le grand rival Amazon, qui l'a dépassée en terme de capitalisation boursière. Elle a noué récemment des partenariats avec Uber et Lyft et lancé son propre système de paiement en ligne, concurrent d'Apple Pay.

L'an dernier, le chiffre d'affaires dégagé en ligne par Wal-Mart s'est élevé à 13,7 milliards de dollars, quand celui d'Amazon était de 107 milliards de dollars.

Jet.com a été lancé par l'entrepreneur Marc Lore et s'est fait très vite une place dans le secteur hyper concurrentiel du commerce en ligne en promettant de grosses réductions à ses membres qui effectueraient de gros achats et accepteraient de payer des frais d'inscriptions annuels.

Le groupe revendique 3,6 millions de membres et assure en recruter 400.000 nouveaux par mois pour 25.000 ordres d'achats par jour. Environ 2.400 marques et magasins commercialisent leurs marchandises sur Jet.com, affirme encore le discounter.

"Nous cherchons de nouveaux moyens de baisser nos prix (...) et d'offrir une expérience shopping la plus simple et facile possible parce que c'est ce que veulent nos clients", souligne Doug McMillon, le directeur général de Wal-Mart.

Le dirigeant espère que Jet.com va permettre à Walmart.com de toucher la clientèle des "Millenials" (les 18-34 ans), qui effectuent principalement leurs achats sur internet.

La transaction, approuvée par le conseil d'administration respectif des deux entreprises, devrait être finalisée cette année après le feu vert des autorités de la concurrence.