BFM Business

Voici la carte bancaire redoutée par les fraudeurs de l'e-commerce

Le cryptogramme à 3 chiffres peut changer toutes les 30 secondes.

Le cryptogramme à 3 chiffres peut changer toutes les 30 secondes. - BPCE

La carte embarque au dos un mini-écran plat dont les trois chiffres du cryptogramme changent périodiquement. Les banques s'y intéressent pour juguler la fraude aux achats en ligne par carte bancaire.

Les banques françaises ont-elles trouvé la parade à la montée des achats en ligne frauduleux par carte bancaire?

Celles-ci fondent leurs espoirs sur une carte intégrant un cryptogramme dynamique (les fameux trois chiffres inscrits au dos) qui change à intervalle régulier, au lieu d'être imprimé et immuable pendant les deux années de durée de vie de la carte. Pour le reste, rien n'est changé.

Grâce à cette innovation, développée par Oberthur Technologies et présentée à l'automne 2014, le code de sécurité à trois chiffres imprimé au dos de la carte bancaire, exigé pour payer en ligne, est remplacé par un "mini" écran en noir et blanc. Incrusté, il affiche un code, modifié périodiquement et automatiquement.

Le mini-écran au dos de la carte a une pile qui dure 3 ans

L'exemplaire de la carte présenté sur l'antenne de BFM Business voit son code changer toutes les 30 secondes, ce qui permet de juguler les fraudes lors des achats en ligne basé sur des cartes piratées avec leur cryptogramme imprimé.

Son mini-écran plat qui affiche le code dynamique est alimenté par une mini-pile pouvant durer 3 ans, soit une autonomie bien supérieure à la durée de vie commerciale de deux ans de la carte bancaire.

Cette carte va être diffusée par certaines banques comme la BPCE qui commence à la tester auprès d'un millier de clients de ses deux réseaux (Banque Populaire et Caisse d'Epargne) cet automne.

Anthony Morel édité par F.Bergé