BFM Business

Ventes et bénéfices toujours en hausse pour Apple

Le bénéfice trimestriel du groupe a progressé de 19%. "Nous avons particulièrement bien fini l'année", s'est réjoui Tim Cook, patron d'Apple. Sur douze mois, le résultat net atteint 48,3 milliards de dollars avec un chiffre d'affaires en hausse de 6,3%.

Apple continue à engranger des dizaines de milliards de dollars de bénéfices grâce au succès de l'iPhone et compte continuer avec le modèle des 10 ans -le très cher iPhone X- qui est arrivé entre les mains des premiers clients. "Nous avons particulièrement bien fini l'année et nous avons dégagé notre meilleur chiffre d'affaires pour un dernier trimestre", s'est réjoui lors d'une conférence téléphonique jeudi Tim Cook, le patron d'Apple, qui a un exercice décalé se terminant fin septembre.

Pressé de questions par les analystes sur l'iPhone X, dont les pré-commandes ont débuté le 27 octobre, Tim Cook s'est contenté d'affirmer que "les commandes étaient très fortes de la part des consommateurs" comme des revendeurs (boutiques, opérateurs) et que le trimestre en cours, qui couvre les fêtes de fin d'année, "serait très bon". Tim Cook a renvoyé aux prévisions du groupe. Pour le premier trimestre de son exercice 2017/18, Apple anticipe un chiffre d'affaires record entre 84 et 87 milliards de dollars, laissant entendre qu'il serait porté par les nouveaux modèles d'iPhone, le X mais également l'iPhone 8 et l'iPhone 8 Plus.

Interrogé sur le prix élevé de l'iPhone X -au moins 999 dollars aux États-Unis et davantage en Europe-, Tim Cook a relevé que beaucoup de clients "payaient par mois" leur appareil via des étalements proposés par les opérateurs, atténuant ainsi la facture.

373 millions de smartphones vendus

Coté résultats, Apple a publié un bénéfice net sur le dernier trimestre de son exercice annuel en hausse de 19% à 10,7 milliards de dollars. Le bénéfice ajusté par action, qui est la référence en Amérique du Nord, a atteint 2,07 dollars, au-dessus des anticipations des analystes. Les "services" (Apple Store, Apple Pay etc...) ont enregistré un chiffre d'affaires de 8,5 milliards de dollars (+34%).

Sur l'ensemble de son exercice: le bénéfice net annuel a atteint 48,35 milliards (+5,8%) et le chiffre d'affaires 229,23 milliards, en hausse de 6,3%. Le groupe s'est réjoui d'avoir "renoué avec la croissance" en Chine (+12%) au dernier trimestre, selon Tim Cook, alors qu'il y était jusque-là en perte de vitesse. Les ventes d'iPad et d'ordinateurs Mac ont aussi augmenté sur la période dans le monde.

Apple dispose désormais de 269 milliards de dollars de liquidités et prévoit un taux d'imposition de 25,5% pour le premier trimestre de son exercice 2018.

Selon le cabinet IDC jeudi, Apple était toujours numéro deux mondial des smartphones sur juillet-août-septembre, avec 12,5% des parts de marché derrière le leader sud-coréen Samsung (22,5%). 373 millions de smartphones se sont vendus sur la période (+2,7%). IDC prévoit une fin d'année "compétitive" en raison de tous les lancements d'appareils hauts-de-gamme (Apple, Samsung, Huawei, Google, LG, etc). Mais les ventes devraient rester stables sur un an en raison du prix élevé de certains modèles et "de la disponibilité initiale limitée de l'iPhone X".

D. L. avec AFP