BFM Business

Vente-privee.com chez les Belges

Cette acquisition en Belgique s’inscrit dans une stratégie de développement en Europe du Nord.

Cette acquisition en Belgique s’inscrit dans une stratégie de développement en Europe du Nord. - Olivier Roller

Le site de ventes en ligne événementielles rachète un rival en Belgique, de taille plus modeste. Une manière de tourner la page après son échec aux Etats-Unis ?

Vente-privée met le cap sur l'Europe du Nord. Le site prend le contrôle de la société vente-exclusive.com, fondée en 2006 par les entrepreneurs belges Léon Seynave et Stefan Tournoy et dirigée par Peter Grypdonck. Ceux-ci rejoignent l'équipe dirigeante de vente-privee.

Depuis sa création en 2006, le site belge fait figure de leader du marché au Benelux dans le secteur des ventes privées en ligne d'articles prêt-à-porter et accessoires de mode.

En 2014, l'entreprise a généré un chiffre d'affaires de plus de 90 millions d'euros et compte plus de 4 millions de membres en Belgique et aux Pays-Bas.

Un ancrage au Bénélux pour se développer en Europe du Nord

"Cette nouvelle étape traduit notre démarche active d’expansion européenne, qui s’appuie sur une stratégie de croissance organique et de croissance externe", explique Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de vente-privée.

Ce dernier entend faire de son acquisition le point d'ancrage pour développer l’activité de vente-privée hors du Bénélux: "Cette acquisition est une porte qui s’ouvre sur le Nord de l’Europe" explique l'entrepreneur français.

Avec ce rachat, le site français de ventes événementielles tourne aussi définitivement la page de son aventure américaine où il a échoué à se développer, ce qui lui a valu en trois ans, une ardoise 15 millions d'euros.

Le groupe semble désormais bien ancré sur le Vieux continent où il est déjà présent dans huit pays, même s'il réalise encore une nette majorité de son chiffre d'affaires (1,7 milliard d'euros en 2014) en France.

Frédéric Bergé