BFM Business

Une start-up assure pouvoir "faire pousser" de véritables diamants

Diamond Foundry serait capable de produire des diamants aussi vrais que nature.

Diamond Foundry serait capable de produire des diamants aussi vrais que nature. - Wikimedia

Diamond Foundry, une jeune pousse de la Silicon Valley, assure avoir mis au point un procédé pour produire de vrais diamants dans une fonderie. Elle a déjà levé 100 millions de dollars auprès d'investisseurs prestigieux parmi lesquels Leonardo DiCaprio.

Comment naissent les diamants? Les scientifiques l'expliquent assez facilement. Dans les profondeurs du manteau terrestre (à au moins 150 km), là où les énormes pressions de 50.000 atmosphères et les températures infernales de 1.500 degrés permettent aux atomes de carbone de cristalliser. Ils pourraient peut-être à l'avenir être produits dans des usines. C'est en tout cas l'ambition de Diamond Foundry, une start-up californienne qui assure connaître la recette.

Créée il y a trois ans par Martin Roscheisen, un Autrichien pilier de la Silicon Valley, Diamond Foundry assure être en mesure de produire des diamants dans sa fonderie. Et pas de faux diamants en oxyde de zirconium non, de vrais diamants de 9 carats en carbone aussi durs que des naturels. Et le tout en moins de 2 semaines.

Comment donc s'y sont pris ces alchimistes du diamant? Tout d'abord, il faut un petit échantillon d'un véritable diamant naturel. Cette "graine" sera ensuite mise dans un réacteur capable de générer des températures de 4.500 degrés. À ces températures, le gaz se change en plasma hautement énergétique qui permettrait au diamant de se développer. Interrogée par le site Business Insider, la société reste assez vague à vrai dire sur le procédé de fabrication.

Le réacteur dans lequel Diamond Foundry "fait pousser" ses diamants.
Le réacteur dans lequel Diamond Foundry "fait pousser" ses diamants. © -

Ce qui n'a pas empêché de nombreux investisseurs de croire au projet. Diamond Foundry assure avoir levé déjà 100 millions de dollars auprès notamment de milliardaires, de stars de la Silicon Valley (Evan Williams de Twitter, Andrew McCollum de Facebook) ainsi que... Leonardo DiCaprio. La star américaine l'a même annoncé ce mercredi 11 novembre sur Twitter

Des diamants plus chers que des naturels

Si la compagnie réussit son pari de produire à grande échelle de véritables diamants, est-ce la fin de la rareté pour le précieux cristal et donc la chute des prix? Diamond Foundry ne le croit pas. D'abord parce que même si elle réussissait à produire des centaines de pièces par mois en vitesse de croisière, sa production serait marginale au regard du marché des diamants extraits chaque année dans le monde, qui représente 13 milliards de dollars. Ensuite, le procédé de fabrication est si coûteux que le prix des diamants de la société n'est pas moins élevé que celui des naturels. Au contraire, assure le fondateur, il est même un peu plus élevé pour le moment. Pour preuve, les différentes pièces vendues sur son site et créées par de véritables bijoutiers ne sont pas moins chères que celles conçues avec des diamants naturels. Mais ses diamants sont produits de manière éthique sans exploitation de mineurs. "Nos diamants sont éthiquement et moralement purs", indique la société. 

Frédéric Bianchi