BFM Business

Un crash d'iPad cloue au sol les avions d'American Airlines

Depuis 2013, chez American Airlines, les tablettes ont remplacé les volumineux dossiers papiers que consultent les pilotes dans les cockpits.

Depuis 2013, chez American Airlines, les tablettes ont remplacé les volumineux dossiers papiers que consultent les pilotes dans les cockpits. - American Airlines

Des dizaines de Boeing 737 de la compagnie aérienne American Airlines ont été empêchés de décoller à cause d'une panne logicielle sur les iPad des pilotes

Qaund les iPad des pilotes de ligne sont en panne, aucun décollage n'est possible. C'est la mésaventure qui est arrivée à la compagnie American Airlines mardi 28 avril 2015, dont plusieurs avions ont été cloués au sol puisque les pilotes n'avaient plus accès à leur plan de vol. Un bug de l'application embarquée dans leurs tablettes a provoqué ce "crash informatique" qui a concerné une partie de la flotte des Boeing 737.

Cet incident est la conséquence directe du fait que, depuis plusieurs années, les tablettes ont remplacé, dans la plupart des grandes compagnies aériennes, les volumineux dossiers papiers des plans de vol que consultent les pilotes dans les cockpits, avant le décollage.

Plus légères et plus maniables que les "pilot case", ces tablettes contiennent non seulement le plan de vol mais aussi toutes les multiples procédures à respecter. Autrement dit, sans leur nouvel assistant informatique personnel, le pilote est pris au dépourvu.

L'iPad des pilotes n'a pu s'allumer ou affichait un écran blanc

Dans le cas d'American Airlines, les pilotes n'ont pas pu télécharger et afficher leurs plans de vols : les iPad ne se sont pas allumés, ou n'affichaient qu'un écran blanc, selon les témoignages des principaux intéressés, rapportés par le site américain spécialisé Quartz.

Plusieurs passagers décontenancés se sont mis à rédiger des tweets, ébahis d'apprendre, de la bouche du pilote, que leur avion serait retardé à la suite d'une panne de tablette.

En réponse à ces interrogations émises par tweets interposés, la compagnie a répondu à chaque voyageur individuellement en utilisant son compte officiel Twitter, expliquant que "certains vols avaient subi un problème lié à une application des iPad des pilotes".

En 2013, American Airlines avait décidé d'équiper ses pilotes de tablettes Apple pour faciliter leur tâche grâce à l'informatisation du dossier de vols avant le décollage. Il s'agissait aussi de leur éviter de transporter leur volumineuse malette tout en réalisant des économies de carburant liés à l'allègement du poids de ces documents papier.

Frédéric Bergé