BFM Business

Stéphane Richard reconduit à la tête d'Orange

Stéphane Richard resterait à la tête de France Télécom mais devoir faire face à des difficultés sur son image.

Stéphane Richard resterait à la tête de France Télécom mais devoir faire face à des difficultés sur son image. - -

Stéphane Richard a été reconduit à la tête de France Télécom-Orange, à l'issue du Conseil d'administration qui s'est tenu ce lundi 17 juin.

Mise à jour le lundi 17 juin à 17h 19

A l'occasion du Conseil d'administration, qui avait lieu ce lundi après-midi, Stéphane Richard a été reconduit à la tête d'Orange.

Le Conseil d'administration "a décidé de renouveler sa pleine confiance à Stéphane Richard pour continuer à relever, avec la même énergie, les nombreux défis d'Orange, dans l'intérêt de l'entreprise, de ses salariés, de ses clients et de ses actionnaires", selon le communiqué. 

Le dirigeant, mis en examen dans le cadre de l’affaire Tapie-Largarde, peut rester, tant que la procédure judiciaire n'a pas de conséquence sur ses activités, à la tête d'Orange. Et ce jusqu'à la fin de son mandat, en 2014.

C'est ce qu'expliquait en substance le chef de l'Etat dimanche soir, lors de son intervention sur M6. En l'état actuel des choses, rien ne change pour le PDG d'Orange. C'est d'ailleurs le même discours que martèle la direction depuis la semaine dernière.

Pas de contrôle judiciaire

Le juge n'a pas assorti sa mise en examen d'un contrôle judiciaire. Stéphane Richard peut donc continuer à agir en toute liberté, y compris aller signer des contrats à l'international.

D'ailleurs, la direction du groupe a indiqué à BFM Business que d'ici la fin de la semaine, Stéphane Richard doit partir en voyage d'affaire en Malaisie, puis en Roumanie. C'est "back to business", lâche un proche.

Pour autant, sa position risque d'être délicate, pour une simple question d'image. Malgré la présomption d'innocence, l'expression "escroquerie en bande organisée", motif de sa mise en examen, pourrait lui porter préjudice. A écouter un gérant, "ça va être très dur (...) On le cherchera tout le temps sur ce sujet-là, même à l'étranger".

A LIRE AUSSI:

>> Blog de Stéphane Soumier : Orange, la semaine où l'Etat a perdu le pouvoir

>> Jour J pour le maintien de Stéphane Richard à la tête d'Orange

|||sondage|||896

BFM Business.com