BFM Business

Stéphane Richard:"Apple m'a entendu sur la 4G"

Stéphane Richard trouve qu'Apple se montre désormais plus à l'écoute de ses partenaires opérateurs.

Stéphane Richard trouve qu'Apple se montre désormais plus à l'écoute de ses partenaires opérateurs. - -

Le PDG d'Orange s'est exprimé, ce vendredi 20 septembre, sur BFMBusiness à l'occasion de la sortie de deux nouveaux iPhone: le 5S et le 5C. Il explique ainsi comment il a fait plier Apple pour que ses mobiles soient compatibles avec les fréquences 4G en France.

Comme d'habitude, Apple a gardé le secret le plus longtemps possible sur ses nouveaux iPhone commercialisés en France ce vendredi 20 septembre. C'est ainsi que Stéphane Richard, le PDG de l'opérateur Orange, qui a l'exclusivité de la vente de ces nouveaux modèles, indique les avoir "découvert physiquement jeudi soir", au micro d'Anthony Morel de BFMBusiness.

Et comme elle aime le faire, la marque de Cupertino compte encore une fois sur la rareté de l'offre pour exciter la demande. Stéphane Richard confirme n'avoir reçu "qu'assez peu de stocks". Mais il s'agit selon lui de répondre au mieux à la demande: "il est toujours difficile de savoir si c'est un iPhone ou l'autre qui va rencontrer le plus de succès, ni quelle couleur va plaire plus qu'une autre".


Le patron d'Orange admet qu'Apple joue son coup habituel en faisant comme si il n'y en aurait pas assez pour tout le monde, mais "cela s'est amélioré par rapport aux versions antérieures" où il relevait du "parcours du combattant" d'obtenir suffisamment de stocks.

Plus globalement, Stéphane Richard remarque des inflexions dans le comportement d'Apple. La marque est "plus à l'écoute de ses partenaires opérateurs", affirme-t-il, moins "arrogante aussi", du fait du "changement d'homme" à la tête du groupe.

Pour preuve, Stéphane Richard s'est rendu en Californie pour rencontrer Tim Cook à qui il a expliqué qu'il était capital que "la nouvelle génération d'iPhone soit compatible avec les fréquences 4G en France", et "il m'a entendu, alors que ce n'était pas précisément dans ses projets au départ", se félicite-t-il.

N.G.