BFM Business

SpaceX: Musk veut aller encore plus loin dans le recyclage

Vol réussi pour la Falcon 9.

Vol réussi pour la Falcon 9. - Bruce Weaver - AFP

La société américaine a lancé avec succès sa fusée Falcon 9 dont le premier étage a déjà volé et a été recyclé. Elon Musk ne compte pas s'arrêter là.

Elon Musk a annoncé vouloir aller encore plus loin dans la réutilisation de ses fusées, au lendemain d'un premier lancement réussi avec un premier étage d'un Falcon 9 recyclé d'un précédent vol. "(Nous sommes) en train d'envisager de ramener l'étage supérieur sur le vol de démonstration de Falcon Heavy pour une réutilisation complète", a révélé le fondateur et patron de SpaceX sur Twitter. "Les chances de réussite sont faibles, mais peut-être que ça vaut le coup", a ajouté le milliardaire.

Le lanceur lourd "Falcon Heavy" est la dernière fusée développée par SpaceX avec la capacité de propulser en orbite une charge utile de 54 tonnes, une masse équivalente à celle d'un Boeing 737 avec passagers, bagages, équipage et carburant, selon la compagnie. Le premier test de cette fusée aura lieu à la fin de l'été prochain, a indiqué Elon Musk.

Faire baisser le coût des lancements

En recyclant ses fusées, SpaceX promet de faire considérablement baisser le coût des lancements et d'ouvrir une nouvelle ère dans l'exploration spatiale. La réutilisation du premier étage des fusées, comme lors du lancement de jeudi, doit déjà permettre de réaliser 30% d'économie sur des tirs facturés plus de 60 millions de dollars.

Si SpaceX parvient à réutiliser également le second étage de ses fusées, les coûts seront encore plus réduits. Questionné par les internautes, Elon Musk a également confié que le premier vol test de la capsule Dragon Flight était chargé avec... "une meule de fromage géante". Une idée inspirée "des Monty Python", a-t-il dit.

D. L. avec AFP