BFM Business

Sony vend son siège américain pour se renflouer

Le Sony Plaza, un des bâtiments emblématiques de la Madison avenue, change de priopriétaire.

Le Sony Plaza, un des bâtiments emblématiques de la Madison avenue, change de priopriétaire. - -

Le groupe nippon a cédé, ce vendredi 18 janvier, son siège social américain à un consortium pour 1,1 milliard de dollars. De quoi donner une bouffée d’air à ses finances.

L'action Sony s'est envolée de 12,20% à la Bourse de Tokyo, ce vendredi 18 janvier. Une hausse qui suit l'annonce de la vente de son siège américain à New-York.

Le bâtiment, dénommé "Sony Plaza", est un gratte-ciel emblématique de Manhattan situé sur Madison Avenue. Ses dimensions sont impressionnantes : 200 mètres de haut, 37 étages pour 76 000 mètres carrés.

Pour un peu plus d'un milliard de dollars c'est un consortium américain qui a remporté les enchères. Sony avait acheté le Sony Plaza 236 millions de dollars en 1992. L'entreprise va donc réaliser une plus-value de près de 700 millions.

Une plus-value de 700 millions de dollars

Un profit qui donne une bouffée d'oxygène à Sony. La concurrence est féroce sur le segment des produits électroniques grand public et le constructeur traverse actuellement une phase difficile. L'entreprise nippone compte ainsi sur cette vente immobilière pour renflouer sa trésorerie.

De quoi rassurer les marchés sur sa santé financière. Avant de tenter de se relancer avec la probable sortie de la Playstation 4 dans le courant de l'année 2013...

Pierre Fesnier