BFM Business

Singapour sera la première ville à disposer de taxis sans chauffeur

La startup pourrait développer la première voiture complètement autonome.

La startup pourrait développer la première voiture complètement autonome. - nuTonomy

"Une start-up, nuTonomy, est en passe de créer la première voiture électrique entièrement autonome. Un moyen d'améliorer la circulation et la pollution dans cette ville extrêmement peuplée."

Piétons à Singapour, attention lorsque vous traversez la route: les taxis autonomes vont bientôt débarquer dans les rues.

Il existe 4 niveaux, développés par le département américain des transports, pour considérer qu'une voiture est 100% autonome. Pour l'instant, aucune voiture n'a atteint ce niveau. La Google car, par exemple, en est au 3; cela signifie que l'intervention d'un conducteur est parfois nécessaire. Mais la start-up nuTonomy, développée avec le Massachussets Institute of Technology (MIT), pourrait bientôt atteindre le graal.

Améliorer la vie grâce aux nouvelles technologies

En mars, elle a réussi une première course sans collision, sur un petit parcours. Elle va maintenant passer un nouveau test grandeur nature dans le quartier d'affaires One North de Singapour. S'il est concluant, la technologie sera appliquée aux taxis. Ce n'est qu'une question de quelques années pour Emilio Frazzoli, cofondateur de la start-up. D'après lui, les utilisateurs pourront commander une voiture grâce à leur téléphone, rentrerons l'adresse de leur destination et la voiture trouvera elle-même le meilleur chemin pour slalomer dans la jungle urbaine.

L'enjeu est particulièrement important pour Singapour. La ville a une densité de population très élevée (7.700 habitants par kilomètre carré) et la pollution y est extrêmement forte. C'est pourquoi le gouvernement a lancé l'initiative "Smart Nation" qui vise à exploiter les nouvelles technologies pour améliorer la vie dans la ville, à savoir développer les transports (la sécurité, l'accessibilité, l'efficacité) tout en luttant contre le réchauffement climatique.

D. L.