BFM Business

SFR dans le rouge au 1er trimestre

"L'opérateur a perdu 41 millions d'euros avec un chiffre d'affaires en baisse et un Ebitda en recul de 9% sous le coup "d'agressives promotions tarifaires". SFR s'attend à une amélioration de son chiffre d'affaires sur l'année 2016. "

SFR (actionnaire à 49% de NextradioTV, propriétaire de bfmbusiness) a vu son résultat net repasser dans le rouge au premier trimestre 2016 avec une perte nette de 41 millions d'euros, contre un bénéfice net de 743 millions un an plus tôt, du fait d'une "baisse de l'activité grand public".

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté a reculé de 9% à 851 millions, un recul que l'opérateur explique par "d'agressives promotions" réalisées dans la continuité du dernier trimestre de 2015. La marge d'Ebitda suit la même tendance, avec une baisse d'un point, à 33,1% contre 34,1% au premier trimestre 2015.

Toujours sur les trois premiers mois de l'année, le groupe a vu son chiffre d'affaires reculer de 6,1% à 2,57 milliards d'euros. L'opérateur annonce avoir perdu 28.000 abonnés grand public mobile mais souligne une augmentation de son parc mobile très haut débit (4G) de 13.000 abonnés sur la période. Au 31 mars, SFR revendique un total de 16,97 millions d'abonnés mobiles grand public et entreprises, contre 18,13 millions un an plus tôt, soulignant que la majorité de la perte d'abonnés en 2015 a concerné les deux premiers trimestres de l'année passée.

Les investissements de SFR en hausse de 7,4% au premier trimestre

Le revenu par abonné (ARPU) reste en revanche stable, malgré les promotions importantes menées en fin d'année 2015 pour stabiliser la base abonnés, à 21,8 euros, niveau déjà atteint au premier trimestre 2015.

Sur le fixe (ADSL et fibre optique), le nombre de clients est également en baisse, à 6,29 millions d'abonnés contre 6,52 millions un an plus tôt, mais les clients très haut débit continuent de progresser pour s'établir à 1,88 million de clients, alors qu'ils étaient 1,59 million un an plus tôt. L'ARPU fixe est en revanche en repli, de 0,4 euro pour l'ensemble des clients, à 33,9 euros, et perd même 1,4 euros pour les clients très haut débit à 38,7 euros.

En terme d'investissement, SFR annonce une hausse de 7,4% de ses dépenses par rapport au premier trimestre de l'année dernière, à 430 millions d'euros avec un effort particulier réalisé sur la 4G et la mise en service de 985 nouveaux sites sur la période. L'endettement du groupe s'est établi à 14,54 milliards d'euros, qui représente un ratio de 3,8 fois l'Ebidta, a également précisé le communiqué.

Sur l'ensemble de l'année, SFR s'attend à une amélioration de son chiffre d'affaires "sur la base de l'évolution des performances opérationnelles récentes", a ajouté le groupe, avec notamment une poursuite de l'augmentation des clients très haut débit fixe et mobile.

F.Bergé avec AFP