BFM Business

Samsung tente d'éclipser la sortie de l'Apple Watch

Près de cinq ans après l'arrivée du premier Galaxy S, le S6 et son modèle à écran incurvé, le S6 Edge, débarquent dans une vingtaine de pays

Près de cinq ans après l'arrivée du premier Galaxy S, le S6 et son modèle à écran incurvé, le S6 Edge, débarquent dans une vingtaine de pays - AFP Lluis Gene

Le S6, le nouveau fleuron des smartphones Samsung, est mis sur le marché le jour même où l'Apple Watch est disponible en pré-commande et exposée dans quelques boutiques.

C'est peu de dire que Samsung a plus que jamais Apple dans son collimateur. Le nouveau fleuron de ses smartphones de marque Galaxy, sort ce vendredi 10 avril 2015 en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, le jour où Apple ouvre la période de pré-commande de sa montre connectée.

Présenté au monde entier le 1er mars, le nouveau modèle S6 du Coréen et sa déclinaison aux bords d'écran incurvés, le S6 Edge, succède au S5. Sorti en 2014, celui-ci avait beaucoup déçu avec sa coque en plastique et son peu d'innovations.

A Paris, la disponibilité du smartphone n'a toutefois pas déclenché de mouvement de foule à la FNAC de Saint-Lazare. "On en a un peu en stock, s'il y a une forte demande les clients devront patienter deux jours avant de venir le chercher", indiquait Nadia, une vendeuse.

Samsung a calé sa politique de prix sur celle d'Apple

Pour le Galaxy S6, Samsung a aligné sa politique de prix sur celle, élitiste, de l'iPhone 6. Rebutés par les plus de 699 euros à débourser pour la version de base (et jusqu'à 1.049 euros pour le Galaxy S6 Edge haut de gamme), plusieurs clients s'enquéraient des modalités d'un achat étalé sur 2 ans, comme Mylène, une mère de famille, qui le trouve "plus beau que le S5 mais quand même un peu cher".

Avec ce nouveau fleuron, l'enjeu pour Samsung, dont les récents bénéfices sont en baisse, est de contrer le succès du populaire iPhone 6. Celui-ci a permis, a contrario, à Apple de dégager des bénéfices historiques au quatrième trimestre et surtout de rattraper le Sud-Coréen, dont la part de marché mondiale est tombée de 30% fin 2013 à 20% ou moins fin 2014.

Samsung est en tenaille entre les Apple et les Chinois

Le constructeur sud-coréen est en effet pris en ciseaux, entre Apple, qui domine le haut de gamme, et les fabricants chinois comme Lenovo, Xiaomi et Huawei, aux produits meilleur marché et de plus en plus évolués.

Apple de son côté lance ce vendredi 10 avril la très attendue Apple Watch, une montre connectée disponible en précommande deux semaines avant sa commercialisation.

Elle sera disponible le 24 avril dans neuf pays (Australie, Canada, Chine, France, Allemagne, Hong Kong, Japon, Royaume-Uni et Etats-Unis), au prix allant de 349 dollars (ou 399 euros) - pour le modèle de base (Apple Watch Sport), jusqu'à plus de 10.000 dollars pour une version en or 18 carats.

Frédéric Bergé avec AFP