BFM Business

Samsung Galaxy Note 10 : l’arme ultime des pros ?

Samsung Galaxy Note 10

Samsung Galaxy Note 10 - Samsung

Le dernier modèle premium à vocation professionnelle du géant sud-coréen a été dévoilé. Monstre de puissance, il propose surtout des fonctions de productivité innovantes.

Samsung est le dernier des grands fabricants de smartphones à maintenir une gamme de produits spécifiquement dédiée aux professionnels. Avec succès puisque les modèles de la famille Galaxy Note sont reconnus pour leur qualité et sont des succès commerciaux avec environ 10 millions d’unités écoulées par an.

Ce mercredi, le numéro un mondial des smartphones a ainsi dévoilé la dixième version du Galaxy Note, décliné en deux modèles : Note 10 et Note 10+. Encore une fois, Samsung propose ici un beau produit premium mais surtout un outil de travail.

Le terminal, au design anguleux et fin très réussi (mais c’est une question de goûts), affiche un écran immense et sans bordures de 6,8 pouces pour la version Plus et de 6,3 pouces pour sa version basique. Il offre une très haute qualité d’affichage, rappelons que Samsung est l’un des leaders de la production d’écrans AMOLED pour smartphones.

Transformer ses notes manuscrites en fichier Word

Sous le capot, le terminal embarque un processeur maison à huit cœurs affichant une vitesse maximale de 2,7 Ghz, ce qui en fait un des mobiles les plus rapides du marché. Et pas moins de 8 ou 12 Go de mémoire de travail, de quoi éviter tout ralentissement. Quant au stockage, il se hisse de 256 à 512 Go, ce qui permet largement de voir venir.

Des spécifications premium donc mais la concurrence fait de même. Là où les Note 10 se distinguent, c’est dans son approche productivité, notamment concentrée dans les fonctions associées à son stylet, le S-Pen. Ce dernier évolue encore et permet notamment de prendre des notes manuscrites sur l’écran qui seront automatiquement transformées en fichier Word (Microsoft). Rappelons d’ailleurs que toute la suite bureautique Office est incluse dans le smartphone.

Galaxy Note 10
Galaxy Note 10 © Samsung

Samsung souligne avoir beaucoup travaillé sur la reconnaissance manuscrite à travers de nouveaux algorithmes. Traduction : même l’écriture d’un médecin pourra être convertie. Et 62 langues sont supportées. Le stylet permet également de dessiner, ou encore de déclencher l’appareil photo à distance.

A partir de 959 euros

Le Note 10 peut également se transformer en vrai ordinateur de bureau en se branchant en HDMI sur un écran grâce à la fonction DeX (qui autrefois prenait la forme d’un boîtier externe). On retrouve alors un environnement Windows classique pour travailler, avec un clavier Bluetooth par exemple. Une fonction hautement pratique pour des professionnels nomades qui pourront se passer de leurs ordinateurs portables.

Le volet sécurité est toujours très soigné avec un lecteur d’empreintes ultra-rapide mais surtout la couche Knox qui permet notamment de séparer de façon hermétique profil personnel et professionnel, de stocker des fichiers dans des dossiers sécurisés, de se protéger des malwares. De quoi permettre une connexion au système d’information de l’entreprise sans risque. Knox permet également de manager et de sécuriser à distance des terminaux dans le cadre d’une gestion de flotte. Là encore, c’est un atout pour une utilisation B2B.

Enfin, le Note 10 embarque le triple capteur photographique haut de gamme hérités du S10.

Seule ombre au tableau, la puissance de la batterie. Si le grand modèle est doté d’une batterie de 4300 mAh, le modèle basique ne dispose que de 3500 mAh, ce qui peut paraître juste pour tenir une journée.

Evidemment, ces caractéristiques ont un prix. Le Note 10 est commercialisé à partir de 959 euros, la version Plus se négociera à partir de 1109 euros (jusqu’à 1209 euros pour la version la plus musclée). Il sera en vente à partir du 23 août mais les précommandes sont ouvertes.

Olivier CHICHEPORTICHE