BFM Business

Rumblr: le Tinder du combat de rue est-il un simple canular?

Quand deux combattants potentiels ont "matché", ils fixent un lieu et une heure de rendez-vous. Photo d'illustration

Quand deux combattants potentiels ont "matché", ils fixent un lieu et une heure de rendez-vous. Photo d'illustration - Hugo Chinchilla - Flickr Creative Commons

Les créateurs de l’application Rumblr proposent de mettre en relation des gens qui veulent se battre. Ils assurent que le service sera prochainement disponible sur l’App store. Mais il se pourrait bien que cette invention déjantée ne soit qu'un coup de bluff.

Une mystérieuse application de combat de rue promet de faire prochainement son apparition dans nos smartphones. Rumblr, qui se présente comme le "Tinder du combat", propose le même principe que son modèle: mettre en relation des internautes entre eux en se basant sur la géolocalisation. En revanche, il n’est ici nullement question de rencontres à vocation plus ou moins amoureuse: Rumblr veut rapprocher les gens qui veulent se battre, et ceux qui souhaitent regarder. Et tout est gratuit.

Point d’œillades séductrices ni de looks apprêtés sur les photos de profil: sur Rumblr, le regard est dur, l’air patibulaire, même si l’application se veut "sans victimes", comme l’explique le site dédié. Quand deux combattants potentiels ont "matché", ils fixent un lieu et une heure de rendez-vous, que le public peut retrouver grâce à la géolocalisation et un moteur de recherche par type de combat.

Coup de bluff?

Selon la version australienne de Business Insider, le voile devait être partiellement levé lundi soir. C'est à ce moment-là que devait être dévoilée la version bêta de l’application qu’attendraient impatiemment 78.000 internautes remontés comme des coucous. Depuis, un site a été mis en ligne sur lequel les internautes peuvent s'inscrire. On peut en effet discuter en ligne (en anglais) avec un adversaire potentiel, mais il est impossible de prendre rendez-vous. Un élément parmi d'autres qui laissent penser que Rumblr est bien un canular.

Au-delà d'une simple question de bon sens, plusieurs détails laissent songeur: il n'y a aucune marque déposée au nom de Rumblr, et Business Insider explique que selon une source proche de Jack Kim et Matt Henderson, les deux créateurs présumés de l'appli, eux-mêmes sont surpris que des gens soient tombés dans le piège.

Si le canular se confirmait, plusieurs questions resteraient en suspens: l'application Rumblr est-elle une simple blague potache? Porte-t-elle un message à la portée symbolique? Ou dissimule-t-elle un coup marketing orchestré par un annonceur? Reste à découvrir qui se cacherait derrière.

Capture d'écran du site de Rumblr
Capture d'écran du site de Rumblr © http://getrumblr.com
T.O