BFM Business

Richard Branson: "le capitalisme n'est pas parfait"

Richard Branson était l'invité de BFM Business

Richard Branson était l'invité de BFM Business - -

Richard Branson était l'invité de BFM Business ce mercredi 18 septembre. Il est revenu sur les offres de Virgin Mobile mais également sur ses engagements personnels.

Virgin Mobile est au cœur de l'actualité ce mercredi 18 septembre. Le premier opérateur virtuel français a annoncé le lancement d'une offre mobile illimitée à 19,90 euros avec la mise à disposition gratuite d'un smartphone et un accès à 10 gigaoctets de données mobiles. Par ailleurs, le groupe vient de signer un accord avec Bouguyes Telecom, il va pouvoir se servir de ses réseaux 4G.

Mais Richard Branson, le fondateur de Virgin, ne s'arrête pas aux télécoms. Sur BFM Business, ce 18 septembre, le milliardaire a parlé de son engagement auprès des plus pauvres. "Le capitalisme est le seul système qui marche mais tout n'est pas parfait, notamment le fait que les richesses ne vont qu'à peu de personnes". Pour lui, "si vous avez la chance d'être riche parce que vous avez réussi, c'est normal d'en rendre une partie aux œuvres de charité, à la bonne cause".

C'est pourquoi, il espère voir de plus en plus d'Européens signer le Giving Pledge, la campagne lancée par Warren Buffet et Bill Gates afin d'encourager les personnes les plus fortunées des États-Unis à s'engager, en donnant la majeure partie de leur argent à des fins philanthropiques.

Changer le capitalisme

Il ne s'arrête pas là. En plus de donner une partie de sa fortune, Richard Branson a mis en place la BTeam, une organisation de businessmen ayant réussi. "Nous nous rencontrons le mois prochain pour discuter de savoir comment le capitalisme peut devenir une force du bien. Changer le capitalisme pour qu'il soit plus équitable. C'est nécessaire sinon les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres".

Cela n'empêche pas le milliardaire de réaliser ses rêves, notamment Virgin Galactic. Cette compagnie appartenant à Richard Branson prévoit d'envoyer des passagers privés en orbite pour 250.000 dollars. D'ailleurs, s'il a un message à faire passer aux jeunes c'est "on s'en fout, on le fait. Vous essayez et si cela ne marche pas, essayez encore".

BFM Business.com