BFM Business

Rachat de Qualcomm: Broadcom jette définitivement l'éponge

-

- - Mandel Ngan - AFP

L'OPA de 117 milliards de dollars s'annonçait comme l'une des plus importantes jamais réalisées. Mais Donald Trump a déposé un décret au nom de la sécurité nationale.

Le fabricant de microprocesseurs Broadcom a annoncé le retrait officiel de sa gigantesque offre de rachat de son concurrent américain, qui avait été bloquée par Donald Trump au nom de la sécurité nationale.

"Bien que nous soyons déçus, nous allons nous conformer avec le décret" du président américain, a déclaré Broadcom dans un communiqué, enterrant définitivement une OPA qui, à 117 milliards de dollars, s'annonçait comme la plus importante du secteur et l'une des plus grosses jamais réalisées.

D. L. avec AFP