BFM Business

Quels sont les 4 objets que l'iPhone a tués ces 10 dernières années?

-

- - Apple

Alors que l'iPhone vient de souffler sa dixième bougie, retour sur les victimes du téléphone à la pomme, et des smartphones en général.

L'iPhone a 10 ans, et il a changé beaucoup de choses en une décennie. Si avec plus de 1,2 milliard d'exemplaires vendus depuis 2007, l'appareil d'Apple a donné naissance au marché grand public du smartphone qui était auparavant un outil principalement utilisé par les pros, il a aussi contribué à la disparition de nombreux autres appareils. Le site de data Statista est ainsi allé comparer l'évolution des ventes de certains produits high-tech aux États-Unis entre 2007 et 2016. 

Les ventes d'appareils photo ont fondu de 66%

-
- © -

Après une explosion des ventes au début des années 2000 grâce au numérique, l'appareil photo est un des premiers produits à avoir subi l'arrivée des smartphones. Car si les téléphones permettaient déjà de faire des photos avant l'iPhone, le smartphone d'Apple, du fait de son grand écran tactile, a permis aux gens de vraiment profiter de leurs clichés. Résultat: le marché des appareils qui était de 6,5 milliards de dollars en 2007 aux États-Unis est tombé à à peine plus de 2 milliards, soit une chute de 66%. Seuls les hybrides avec leurs objectifs interchangeables ont réussi à tirer leur épingle du jeu.

Les caméscopes ont quasiment disparu

-
- © -

C'est le produit qui a le plus souffert lors de cette dernière décennie. Qui achète encore un caméscope aujourd'hui? Quasiment plus personne. Aux États-Unis, le marché a fondu de 93% en une décennie. De 2,1 milliards de dollars en 2007, il n'était plus que de 140 millions de dollars en 2016. La fonction vidéo de l'iPhone a rendu ces appareils complètement obsolètes. Le marché de niche des action-cam (les Go-Pro) a fait de la résistance au début des années 2010 mais souffre depuis quelques années à son tour. Les ventes de Go-Pro ont chuté de 27% en 2016.

Les navigateurs GPS en pleine déroute

-
- © -

L'arrivée des premiers navigateurs GPS avait suscité un vrai engouement au début des années 2000. Des marques comme le néerlandais Tom Tom valaient alors plusieurs milliards d'euros. L'arrivée de l'iPhone en 2007 et des applications de navigation comme Google Maps ou plus récemment Waze ont donné un énorme coup de vieux aux navigateurs. D'autant que dans le même temps, les constructeurs automobiles ont intégré la fonctionnalité sur la plupart de leurs véhicules en série. Le coup de grâce pour les navigateurs GPS? Leurs ventes ont en tout cas fondu de 80% aux États-Unis en 10 ans, passant de 2,4 milliards à moins de 500 millions. 

L'iPhone a tué l'iPod

-
- © -

Apple n'aura pas fait comme Kodak. La marque d'appareils photo n'a pas voulu sacrifier dans les années 90 son juteux marché de la pellicule en se lançant sur le numérique (elle a fini par le faire, mais trop tard). De son côté, Apple n'a pas hésité à lancer l'iPhone quitte à tuer le marché du lecteur MP3 qui avait fait sa fortune au début des années 2000. Et c'est en effet ce qui s'est passé. En 10 ans, le marché des lecteurs MP3 et multimédia a fondu de 87% aux États-Unis, passant de 6 milliards de dollars à 780 millions.

Et ce ne sont pas les seules victimes

Si l'iPhone s'est directement substitué aux produits high-tech précédents, certaines de ses fonctionnalités ou applications, ou bien le simple fait d'avoir internet en permanence dans la poche, ont rendu obsolètes quantité d'autres objets. On peut citer par exemple les cartes routières. Si elles n'ont pas totalement disparu, leurs ventes ont fortement reculé ces dix dernières années. Michelin, qui en écoulait 12 millions chaque année à la fin des années 2000, n'en vend plus que 7 millions.

-
- © -

Et la liste des produits rendus obsolètes est très longue. Des radio-réveils qui ont quasiment disparu des rayons des supermarchés aux calculettes basiques dont les ventes s'effondrent depuis quelques années. 

Moins impactées, les consoles de jeux portables ont aussi, quoi qu'en disent les constructeurs, subi l'arrivée des smartphones. La DS de Nintendo sortie avant l'ère de l'iPhone s'était par exemple vendue à 154 millions d'exemplaires dans le monde. La 3DS, qui lui a succédé en 2011, ne s'est vendue "qu'à" 65 millions d'exemplaires, soit près de 60% de moins. En une décennie, l'iPhone a révolutionné nos habitudes de consommation.

-
- © -
Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco