BFM Business

Quand les abribus deviennent "intelligents" et connectés

Un chargeur universel de téléphone portable sera installé dans les nouveaux abris-voyageurs parisiens

Un chargeur universel de téléphone portable sera installé dans les nouveaux abris-voyageurs parisiens - AFP François Guillot

A Paris, cent abribus vont arborer un écran tactile relié aux services numériques de la capitale. A Amsterdam, ils abritent des antennes-relais pour réseaux mobiles.

Cinquante ans après son apparition, l'abribus devient un site "connecté" à Internet qui rend d'autres services que celui de vous protéger de la pluie. Le mobilier urbain fait ainsi de plus en plus partie de la "ville intelligente", porteuse de nouveaux services numériques, que promettent les édiles à leurs concitoyens. 

Lundi 23 mars 2015, Anne Hidalgo, maire de Paris, et Jean-Charles Decaux, président du directoire de JCDecaux, inaugurent à la Bastille, le premier abri voyageurs parisien doté d’un écran tactile.

Ce mobilier urbain "intelligent" fait partie des cent abribus en cours de déploiement, qui seront équipés d’écrans tactiles de 32 pouces. Ils donneront accès à une gamme de services numériques proposés par la capitale, ou par les lauréats du concours lancé par Paris dans le cadre d’une expérimentation d’un an. La municipalité les utilisera aussi pour diffuser des informations aux voyageurs.

Deux mille abris-voyageurs sont renouvelés à Paris

Depuis l’automne 2014, Paris a entamé le renouvellement de ses 2.000 abris-voyageurs. Leur déploiement sur les arrêts de bus, navettes aéroportuaires, arrêts de circuits touristiques et stations de taxis, se poursuivra jusqu’à l’été 2015.

D'autres innovations pratiques caractérisent ces mobiliers urbains tels l'apparition d'un chargeur universel de portable, répondant ainsi à une demande des usagers.

Du chargeur de téléphone portable au réseau mobile, il y a plus qu'une connivence. A Amsterdam, les abribus deviennent carrément les auxiliaires d'un des opérateurs mobiles locaux, une filiale de Vodafone. Depuis la mi-2014, plus de 200 petites antennes-relais 4G sont incorporées à ces abris-voyageurs. 

Les abribus contribuent à désengorger les réseaux mobiles

Il s'agit d'antennes radio de faible puissance qui ont une portée pouvant atteindre plusieurs centaines de mètres. Elles contribuent ainsi à densifier la couverture réseau offerte aux clients de Vodafone Pays-Bas.

Ce type de partenariat permet de résoudre l'épineux problème, pour les opérateurs, de la saturation des réseaux mobiles en zone urbaine.

Dans le prolongement de cette approche, les abris voyageurs peuvent aussi aider une ville à couvrir son espace urbain sur la voirie par un réseau wi-fi sans fil ouvert au public, leur permettant de connecter leur terminal mobile. JCDecaux est ainsi impliqué dans l'équipement d'une ville allemande en point d'accès wi-fi publics, par ce moyen.

Frédéric Bergé