BFM Business

Prism: Yahoo a été menacé d’une amende de 250.000 dollars par jour

Yahoo a résisté tant bien que mal face aux autorités américaines.

Yahoo a résisté tant bien que mal face aux autorités américaines. - Justin Sullivan - AFP

Des documents déclassifiés montrent que Yahoo a bien essayé de résister aux injonctions des autorités américaines. Mais au final, le portail a dû courber l’échine.

Depuis l’éclatement de l’affaire Snowden, les internautes ont développé une grande méfiance vis-à-vis des géants de l’Internet, qui participent notamment au programme de surveillance Prism de la NSA. Cette méfiance s’est d’autant plus renforcée que ces entreprises se sont murées dans un certain mutisme, ou se sont réfugiés dans le déni. L’une des questions qui taraudent le plus les internautes : ces entreprises, ont elles collaboré de plein gré ou non ?

Sur ce point, Yahoo vient maintenant d’apporter une réponse éclairante. Le portail a obtenu la déclassification de 1500 pages de documents confidentiels qui montrent à quel point la société a subi les pressions de la part des autorités américaines. Celles-ci sont même allés, en 2007-2008, jusqu’à la menacer d’une amende de 250.000 dollars par jour (!) pour la contraindre rejoindre le programme Prism et livrer des données sur ses utilisateurs au nom de la sécurité nationale.

>> Lire la suite sur 01net

Gilbert Kallenborn avec AFP