BFM Business

Pourquoi Ryanair transfère son informatique chez Amazon

La première compagnie aérienne européenne gère déjà plusieurs services internet sur AWS, comme Ryanair Rooms et Ryanair.com.

La première compagnie aérienne européenne gère déjà plusieurs services internet sur AWS, comme Ryanair Rooms et Ryanair.com. - Paul Faith-AFP

La compagnie low cost va fermer la plupart de ses centres informatiques internes. Ryanair optimisera ses coûts en utilisant des services internet innovants hébergés dans le cloud d'Amazon pour envoyer des courriels à ses 130 millions de passagers ou anticiper les pics d'affluence.

Pour Amazon, les services informatiques cloud (accessibles par Internet) pour entreprises sont une manne que le contrat signé avec Ryanair va renforcer. AWS (Amazon Web Services) a signé un contrat d'envergure (dont le montant n'a pas été dévoilé) avec la compagnie aérienne low cost. Celle-ci va transférer son infrastructure informatique (logiciels et serveurs) chez la filiale d'Amazon qui possède ses propres datacenter, en bénéficiant d'un certain nombre d'applications et de technologies innovantes du géant américain. En conséquence de quoi, Ryan Air fermera la plupart de ses centres informatiques gérés en interne au cours des trois prochaines années.

La compagnie aérienne va repartir de zéro pour certaines applications abandonnant des outils utilisés en interne tels le logiciel (gestion de bases de données) SQL Server de Microsoft. "En reconstruisant des applications de base et en créant des applications intelligentes, nous mettons en place les solutions pour continuer à faire preuve de leadership dans l'industrie du voyage", a déclaré John Hurley, le directeur des technologies chez Ryanair qui vise aussi à optimiser ses coûts informatiques en externalisant son infrastructure technique.

L'envoi de 22 millions d'email à gérer par jour

La première compagnie européenne a déjà hébergé plusieurs de ses services internet sur les serveurs et le cloud d'Amazon comme Ryanair Rooms (réservation de chambre d'hôtels) et Ryanair.com. En étendant le contrat à toutes ses applications de gestion de ses passagers, Ryanair veut transformer ses systèmes existants en autant de services de voyage innovants, grâce aux ressources informatiques et technologies d'Amazon.

Le logiciel de gestion de base de données Aurora d'Amazon gèrera de vastes campagnes de marketing par e-mail en Europe, soit un volume de 22 millions de courriels à envoyer par jour aux clients de la compagnie. Ryanair travaille aussi avec les équipes techniques du géant californien pour créer une application détectant automatiquement les pics de demande sur certaines destinations afin d'anticiper les changements d'horaire nécessaires pour y faire face.

Enfin, elle testera la technologie Lex (reconnaissance de la parole ou compréhension du texte) pour aiguiller le client qui pose une question au téléphone ou en ligne, vers un robot de type agent conversationnel (chabot) lorsqu'elle ne pourra pas être traitée par le personnel de ses centres d'appels.

Frédéric Bergé