BFM Business

Pourquoi les opérateurs télécoms se renforcent dans la télévision

En incorporant DirecTV, AT&T affirme être devenu le plus gros fournisseur de télévision payante aux Etats-Unis et dans le monde, avec plus de 26 millions de clients aux Etats-Unis

En incorporant DirecTV, AT&T affirme être devenu le plus gros fournisseur de télévision payante aux Etats-Unis et dans le monde, avec plus de 26 millions de clients aux Etats-Unis - Susana Bates AFP

AT&T attend des synergies commerciales du rachat de l'opérateur américain de télé par satellite, DirectTV. En France, SFR-Numericable s'allie avec NextradioTV. Le mariage des contenus et des réseaux fait toujours florès.

L'alliance des programmes et des infrastructures télécoms, continue d'être un ressort important pour les opérateurs. Après avoir misé sur l'acquisition coûteuse de contenus premium (tels Orange avec plus ou moins de bonheur dans le football et le cinéma ou BT au Royaume-Uni avec les droits du championnat anglais de football), les opérateurs passent carrément à des acquisitions d'entreprises de diffusion de programmes audiovisuels.

Le géant américain des télécoms AT&T a bouclé le rachat de DirecTV, l'opérateur de télévision par satellite, après avoir obtenu le feu vert, sous conditions, de la Commission fédérale des communications américaine (FCC).

Cette acquisition, pour un montant de 48,5 milliards de dollars (67,1 milliards en ajoutant la reprise de dette), avait été annoncée l'an dernier et doit donner un coup d'accélérateur aux projets d'AT&T dans la vidéo tant aux Etats-Unis qu'en Amérique latine.

AT&T devient le plus gros fournisseur de TV payante au monde

Une acquisition certes coûteuse, mais qui repose sur une stratégie industrielle clé. L'opérateur télécoms a besoin de contenus et de programmes pour alimenter son réseau en fibre optique dans lequel il investit beaucoup pour offrir des services de télévision et d'internet à haut débit.

"Cette transaction va nous permettre d'étendre énormément notre service d'internet à haut débit pour toucher des millions de ménages supplémentaires", s'est félicité le PDG d'AT&T, Randall Stephenson.

En incorporant DirecTV, AT&T affirme être devenu le plus gros fournisseur de télévision payante aux Etats-Unis et dans le monde, avec plus de 26 millions de clients aux Etats-Unis, et plus de 191 millions en Amérique latine où le nouvel ensemble est présent au Mexique et dans les Caraïbes.

D'autres synergies commerciales sont également possibles telles la fourniture d'offres "de convergence" couplant des forfaits de téléphonie mobile et des abonnements au service de télévision par satellite de DirecTV. 

SFR-Numericable allié à NextradioTV dans les médias 

En France aussi, ce type de rapprochement est à l'ordre du jour. Après avoir racheté l'opérateur SFR, pour se renforcer dans les réseaux fixes et le mobile, Numericable a annoncé ce lundi 27 juillet avoir noué une alliance avec NextradioTV.

"De plus en plus, la télévision arrive dans les foyers via l'ADSL et la fibre optique. Une alliance avec un acteur majeur des télécoms est donc aujourd'hui une absolue nécessité. A défaut le risque d'être marginalisé est trop important " explique Alain Weill, PDG de NextradioTV (propriétaire des des chaînes BFMTV, BFMBusiness et de la radio RMC). L'accord noué prévoit notamment la possibilité d'une prise de contrôle de Nextradio en 2019, par l'opérateur télécoms.

De son côté, Patrick Drahi, possède déjà de nombreux actifs dans les médias de presse écrite (Libération, L'Express,...) ainsi qu'une chaîne de télévision d'informations en continu, i24news, qui diffuse à partir du Moyen-Orient.

En agissant de la sorte, le propriétaire de SFR-Numericable semble suivre, à une plus modeste échelle, les traces du câblo-opérateur américain Comcast qui en 2011, a mis la main sur NBC Universal et ses nombreuses chaînes de télévision et son studio de production.

Frédéric Bergé