BFM Business

Pour gérer ses livreurs, cette start-up préfère les anciens militaires

-

- - Jeff Pachoud - AFP

Sur LinkedIn, le service de restauration en ligne Frichti propose un poste de chef d’équipe livraison en CDI. Les anciens militaires sont tout particulièrement incités à postuler pour leur capacité à encadrer des troupes dans l’action.

De l’ordinaire à la livraison de plats préparés, il n’y a qu’un pas de rangers. C’est ce que semble penser Frichti, le restaurant qui livre ses plats préparés à domicile et qui recherche un chef d'équipe livraison en CDI.

L’annonce postée sur le réseau social LinkedIn annonce clairement la couleur en une phrase: "Une expérience dans l’armée est un atout".

Pour ceux qui l’ignorent, Frichti est un service de restauration en ligne qui livre des repas dans Paris par un réseau de cyclistes qu'il faudra superviser avec "discipline [...] afin de s’assurer que les livraisons soient correctement réalisées".

"Doté de compétences managériales hors pair"

Dans son annonce, Frichti présente son environnement de travail comme "cool et stimulant" avec "des collègues passionnés, talentueux et attachant".

Peut-être, mais il semble qu’il faille tenir ces équipes. Pour cela, le service précise aussi qu’il faudra être doté "de compétences managériales hors pair: excellentes capacité de communication, fermeté, capacité à prendre des décisions, proactivité, intégrité, rigueur".

Et afin de motiver les troupes, Frichti promet "un salaire adapté [au] profil" en précisant que "la rémunération la plus enviable restera vos déjeuners". Cet argument sera-t-il suffisant pour inciter les soldats à changer de l’ordinaire?

Pascal Samama