BFM Business

Plats à domicile: une start-up chinoise valorisée 7,7 milliards d'euros par Alibaba 

Ele.me revendique 260 millions d'usagers et emploie 3 millions de livreurs.

Ele.me revendique 260 millions d'usagers et emploie 3 millions de livreurs. - Chandan Khanna - AFP

Le géant chinois du commerce en ligne a décidé d'acquérir la totalité du capital de sa filiale Ele.me, numéro un de la livraison de repas à domicile en Chine. Elle compte 260 millions d'usagers à travers 2000 villes et emploie 3 millions de livreurs.

Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a décidé d'acquérir la totalité du capital de sa filiale Ele.me, numéro un de la livraison de repas à domicile en Chine. Alibaba et sa filiale financière Ant possèdent déjà 43% d'Ele.me. La transaction leur permettra de détenir 100% des actions de la société, a indiqué le groupe de l'emblématique multimilliardaire Jack Ma, sans préciser à combien se montait le rachat des parts supplémentaires. Ele.me ("T'as faim?", en chinois) est désormais valorisé 9,5 milliards de dollars (7,7 milliards d'euros), a simplement indiqué Alibaba.

L'opération constitue la dernière salve en date dans la bataille que se livrent Alibaba et l'autre géant du commerce en ligne, Tencent, à travers leur services de paiements électroniques, respectivement Alipay et WeChat Pay. Le secteur de la livraison de plats cuisinés à domicile et au bureau, au développement exponentiel, est au coeur de l'affrontement.

Ele.me contrôle 42% du marché de la livraison de repas

Avec quelque 260 millions d'usagers revendiqués à travers 2.000 villes, Ele.me contrôlait 42% du marché l'an dernier, employant une armée de 3 millions de livreurs omniprésents dans les rues des métropoles chinoises. Ele.me est en concurrence directe avec Meituan, soutenu par Tencent. Meituan détient 41% du marché.

Ele.me a avalé l'an dernier le numéro trois du secteur, Baidu Waimai, filiale du géant de l'internet Baidu, qui détenait 13% de parts de marché, selon le cabinet Analysys International.

Ele.me (prononcer "heu-le-ma") permet de commander, depuis son smartphone, des plats dans les restaurants et cafés partenaires alentour, et qu'un employé de la société se charge ensuite de livrer à l'usager, à son domicile ou sur son lieu de travail.

La croissance du secteur est phénoménale: le nombre d'utilisateurs de services de livraison de repas à domicile a triplé en deux ans pour atteindre 343 millions en 2017, selon le centre d'information China Internet Network.

La rédaction avec AFP