BFM Business

Photos de stars nues: Apple dément toute faille de sa part

Des stars américaines se sont faites voler leurs données sur iPhone.

Des stars américaines se sont faites voler leurs données sur iPhone. - Robyn Beck - AFP

A une semaine du lancement du nouvel iPhone, Apple a mené très rapidement une enquête sur la sécurité de ses téléphones. Selon le géant américain, son système de sécurité n'est pas en cause.

L'enquête aura duré 40 heures. Le groupe informatique américain Apple a affirmé mardi 2 septembre, après enquête, que le piratage dans ses serveurs de photos dénudées de dizaines de stars américaines résultait d'une "attaque très ciblée", et que ses systèmes n'étaient pas en cause.

"Nous avons découvert que certains comptes de célébrités avaient été compromis par une attaque très ciblée sur leurs noms d'utilisateurs, leurs mots de passe et leurs questions de sécurité", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Pas de faille de stockage

"Aucun des cas examinés ne résultait d'une quelconque faille dans un quelconque système d'Apple, y compris (le service de stockage de données en ligne) iCloud ou (le système permettant de retrouver un téléphone perdu) Find my iPhone", a-t-il ajouté.

"La protection des données privées et la sécurité de nos clients est de la plus haute importance pour nous", réaffirme-t-il.

La police fédérale américaine et Apple enquêtent depuis lundi sur la diffusion sur Internet de photos de stars américaines dénudées. Selon plusieurs médias américains, les pirates ont puisé dans les banques de données de l'iCloud d'Apple, mais des services similaires d'autres opérateurs pourraient également être concernés.

D. L. avec AFP