BFM Business

Photographiez vos aliments, Google comptera les calories

Google pourrait assister les candidats au régime.

Google pourrait assister les candidats au régime. - Brian Ach-Getty Images North America-AFP

Le projet de Google vise à compter les calories des aliments à partir de leurs photos. Avec 20% de marge d'erreur, selon son concepteur. Ouf ou hélas, c'est selon !

Vous surveillez votre ligne à chaque repas, rêvant de connaître instantanément les calories d'un plat ? Google pourrait vous rendre service. Il développe un service Internet, qui permettra de compter les calories à partir d'une simple photo d'aliments que vous aurez envoyée.

Si certaines applications pour smartphones permettent déjà de compter les calories à condition de saisir manuellement chaque aliment avec son poids estimé, le futur service de Google devrait faciliter ce calcul.

Son projet, baptisé Im2calories, n'en est qu'à ses débuts. Il a été confié à Kevin Murphy, un chercheur qui coordonnera une équipe, en appuyant ses travaux sur le savoir-faire technologique de Deepmind. Cette société britannique, acquise en 2014 par Google pour la bagatelle de 400 millions de dollars, est spécialisée en intelligence artificielle.

Le comptage des calories, au service de la santé publique ?

"Pour moi, il paraît évident que les gens trouveront cet outil vraiment utile. Peut-être que le comptage des calories sera inexact, avec une marge d’erreur de 20%, mais cela n’a pas d’importance” explique Kevin Murphy, dans la revue scientifique Popular Science.

La technologie utilisée par Google s'appuiera sur analyse informatique "en profondeur" des éléments photographiés, aboutissant à une évaluation de leur apport en calories. Elle fonctionne par auto-apprentissage, ce qui permet d'améliorer ,au fil du temps, la pertinence de l'analyse des photos qui lui sont soumises.

"J’ai des collègues en épidémiologie et dans la santé publique, et ils attendent vraiment ce type d'analyse", explique le chercheur de Google en charge du projet Im2calories.

Il reste que le comptage des calories n'est qu'un indicateur. Toutes les calories ne se valent pas et le projet de Google ne tient pas compte de la qualité des aliments, ne manqueront pas de souligner les nutritionnistes.

Frédéric Bergé