BFM Business

On a testé les nouvelles lunettes Snapchat, qui filment tout ce qui vous entoure

La deuxième version des lunettes connectées de l’entreprise californienne sort ce jeudi. Le nouveau modèle est disponible en ligne uniquement, pour 174,99 euros.

Après quelques déboires, Snap retente sa chance. L'entreprise lance ce jeudi une deuxième version de ses lunettes connectées, les Spectacles. Le modèle, à porter comme des lunettes de soleil classiques, permet de réaliser de courtes vidéos immersives, prises du point de vue de leur propriétaire. Le contenu, une fois enregistré, est envoyé à son smartphone via une connexion bluetooth, et peut être posté dans une story Snapchat. 

Pour son nouveau modèle de lunettes, Snap a veillé à intégrer plusieurs fonctions demandées par les premiers utilisateurs des Spectacles. Nous les avons testées.

-
- © Snap Inc.
  • Prise de photos et de vidéos

Les nouvelles Spectacles permettent de réaliser des vidéos de 10, 20 ou 30 secondes mais aussi de prendre une photo, d'une simple pression du doigt. Les lunettes peuvent stocker simultanément jusqu'à 150 vidéos ou 3.000 photos.

Snap indique à BFM Tech avoir amélioré la qualité d'image de 20% pour ce nouveau modèle. L'entreprise n'a pas renoncé au cercle lumineux à l'avant des lunettes, qui s'active lors du lancement de l'enregistrement et qui permet aux personnes aux alentours de savoir à quel moment elles sont filmées.

  • Discrétion assurée 

Exit le cercle jaune caractéristique des premières Spectacles. Snap a misé sur un produit "plus mature" et discret, à porter comme des lunettes de soleil classiques, la caméra en plus.

La taille des composants électroniques a été réduite, pour des lunettes plus légères et plus fines. L'étui de chargement est lui aussi plus compact. La zone autour des tempes, où est logée toute l'électronique, a été réduite de près de 30 %. L'étui, lui, est 20 % plus petit.

-
- © Snap Inc.
  • Des prises de vues sous l'eau

Les Spectacles sont désormais résistantes à l'eau. Elle peuvent être utilisées sous la pluie ou dans des eaux peu profondes, pour capturer des vidéos sous-marines. 

Autant d'éléments qui justifient selon Snap le prix des Spectacles : 174,99 euros, contre 149,99 euros pour le modèle précédent. Pour ce nouveau lancement, l'entreprise ne déploiera aucun Snapbot, ces bornes jaunes éphémères mises en place pour les premières Spectacles. Les nouvelles lunettes sont accessibles uniquement en ligne, sur le site Spectacles.com.

  • Un bémol : la durée des vidéos

Comme évoqué plus haut, Snapchat permet d'enregistrer des vidéos de 10, 20 ou 30 secondes. Mais l'utilisateur est contraint de choisir entre ces trois durées. Un premier appui sur le bouton déclenche un enregistrement de 10 secondes. Un second appui rallonge la durée à 20 secondes, et un troisième appui ajoute encore dix secondes. Il est en revanche impossible d'interrompre la séquence à la volée, pour choisir de mettre fin à sa story.

La France parmi les privilégiés

La première phase de lancement concerne exclusivement la France, les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni. A partir du 3 mai, le modèle sera disponible dans treize autres pays : l'Irlande, la Belgique, les Pays-Bas, la Suède, la Norvège, le Danemark, la Finlande, l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse, la Pologne, l'Espagne et l'Italie.

Lancées en novembre 2016 aux États-Unis, puis en France et en Europe au mois de juin 2017, les lunettes Spectacles n'ont pas été un franc succès. Début octobre 2017, Evan Spiegel, le patron de Snap, indiquait en avoir vendu 150.000 paires au total. Plusieurs centaines de milliers d'exemplaires avaient pourtant été commandés par l'entreprise. Il en faudra davantage pour décourager le groupe californien. "Ce n’est qu’un début pour le hardware", tempère Snap auprès de BFM Tech. L'entreprise, qui se définit en tant que "camera company", entend faire de ses services - lunettes et applications comprises - l'appareil photo le plus populaire au monde.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech