BFM Business

Méthodes douteuses chez un sous-traitant d'Apple

BFM Business

Nouvelles accusations au sujet des conditions de travail dans ses usines pour Foxconn. Le sous-traitant taïwannais d'Apple forcerait, avec l'aide des autorités, des étudiants stagiaires à travailler sur les lignes de montage des iPhone, selon l'ONG China Labor Watch.

Foxconn, qui ne parvient pas à produire suffisamment d'appareils pour une commercialisation de l'iPhone 5 le 21 septembre, aurait eu besoin de 10 milles travailleurs supplémentaires payés 192 euros par mois pour travailler 6 jours par semaine et 12 heures par jour. 

Il ne s'agit pas du premier scandale sur les conditions de travail pour Foxconn.

BFMbusiness.com