BFM Business

Meraki : Cisco en pleine boulimie d’acquisitions

Meraki est la huitième acquisition de Cisco depuis février, la deuxième dans le cloud

Meraki est la huitième acquisition de Cisco depuis février, la deuxième dans le cloud - -

L'équipementier télécoms américain met 1,2 milliard de dollars sur la table pour se payer le spécialiste du cloud computing. Depuis quelques mois, le groupe est en pleine frénésie d'achats.

"Nous allons être plus actifs au niveau des acquisitions dans les trimestres et les années qui viennent". C'est ce que disait John Chambers, le patron de Cisco il y a quelques mois. Promesse tenue : le groupe est en pleine crise de fièvre acheteuse.

Meraki, dont l’acquisition pour 1,2 milliards de dollars par l’équipementier télécoms américain a été annoncée ce 19 novembre, est la huitième de Cisco depuis le mois de février. 2012 aura surtout été marquée par le rachat de NDS, un fabricant de logiciels pour la télévision payante, pour plus de 5 milliards de dollars.

L'autre axe de diversification pour le groupe, c'est le cloud computing. L'idée que de plus en plus on stocke ses données sur des serveurs distants, via internet. Pas plus tard que la semaine dernière, Cisco déboursait 130 millions de dollars pour une entreprise spécialisée, Cloupia.

Sa dernière proie s'appelle donc Meraki, une entreprise californienne créée il y a six ans par des diplômés du prestigieux MIT. Sa technologie permet notamment de gérer ses connexions internet depuis les nuages. Une offre destinée notamment aux petites et moyennes entreprises. De quoi permettre à Cisco de se renforcer sur un marché du cloud estimé à 270 milliards de dollars d'ici 2020.

Anthony Morel