BFM Business

Les ventes de PC en chute libre en Europe

Comment expliquer la chute vertigineuse des ventes de PC en Europe au 3ème trimestre 2012 ?

Comment expliquer la chute vertigineuse des ventes de PC en Europe au 3ème trimestre 2012 ? - -

Selon le cabinet Gartner, les ventes d’ordinateur individuel ont subi une baisse vertigineuse en Europe au troisième trimestre, de 15%. Explications

15%, c'est le plongeon qu'ont subi les ventes de PC en Europe au 3ème trimestre selon le cabinet spécialisé Gartner. Apparemment les consommateurs ont d'autres priorités qu'acheter un PC flambant neuf. PC fixe, PC portable, ordinateur personnel ou professionnel, nul appareil n'est épargné par l'hécatombe du troisième trimestre. Mais l'explication va bien au-delà de la crise et de la faible consommation.

Si on se focalise sur la France, qui n'est évidemment pas épargnée, on remarque qu’au troisième trimestre, les ventes de PC baissent de 7,6%. A cela, plusieurs causes. Dont une baisse de la demande bien sûr.

Le troisième trimestre censé être dynamique

Pourquoi? Tout simplement parce qu'il n'y a plus de saisons ma bonne dame! Il y a encore quelques années, le marché du PC était lié à la saisonnalité : les fêtes de fin d'année, le troisième trimestre, la rentrée...

Mais désormais, il y a des promotions tout au long de l'année, ce qui génère un effet de lissage des ventes sur l'année. Résultat : on peut se retrouver avec des -15% sur le troisième trimestre, qui est pourtant censé être particulièrement dynamique.

Et puis il y a la cannibalisation d'une partie du marché par celui des tablettes. C'est vrai, l'usage n'est pas tout à fait le même, mais les consommateurs n'ont pas forcément les moyens d'acheter les deux. Alors ils font un arbitrage, et de plus en plus souvent c'est la tablette qui l'emporte sur l'ordinateur portable notamment...

Seul Lenovo tire son épingle du jeu

Dernier élément d'explication : un effet d'attentisme lié à la sortie de Windows 8. D'abord du côté des distributeurs, qui ont arrêté de commander des PC qui tournent sous Windows 7, sachant que le nouveau système d'exploitation était imminent... 

Certains experts s'attendent à un démarrage relativement lent car le nouveau système d'exploitation développé par Microsoft représente un gros changement -plus de menu démarrer, plus d'icônes à double cliquer-, ce qui pourrait faire un peu peur aux entreprises notamment, au moins dans un premier temps.

Dernier élément notable, si on revient à l'échelle européenne : tous les constructeurs sont touchés. Tous sauf un, le Chinois Lenovo. Jeudi 8 novembre, le groupe annonçait qu'il était le numéro un mondial des PC pour particuliers. C'est la première fois qu'un groupe chinois détrône les Américains Dell et HP, qui règnent sur ce marché depuis des années.

Anthony Morel