BFM Business

Les surprenants revenus d'Apple grâce aux applis mobiles

Depuis 2008, Apple prétend avoir reversé près de 40 milliards de dollars aux créateurs de logiciels et d'applications téléchargées depuis son App Store.

Depuis 2008, Apple prétend avoir reversé près de 40 milliards de dollars aux créateurs de logiciels et d'applications téléchargées depuis son App Store. - Philippe Hughen-AFP

En 2015, les ventes d'applications et logiciels téléchargés depuis l'App Store ont atteint 20 milliards de dollars (+33%). Apple, qui perçoit 30% sur chaque vente, a reversé 40 milliards de dollars aux créateurs d'applis, depuis 2008.

La cash machine Apple tourne à plein. Parmi les martingales qui gonflent ses revenus annuels, les ventes d'applications mobiles et de logiciels téléchargés depuis sa boutique en ligne, l'App Store, continuent d'être une belle réussite.

Apple a établi de nouveaux records de ventes pendant les semaines de Noël et du Nouvel An. Durant les deux semaines s'étant achevées le 3 Janvier 2016, les clients ont dépensé en achats d'applications téléchargées plus de 1,1 milliard de dollars (1 milliard d'euros). Rien que le 1er janvier 2016, les ventes d'applications ont battu leur record journalier avec 144 millions de dollars de recettes (132 millions d'euros) engrangées. 

Sur l'année 2015, les ventes totales d'applications téléchargées ont atteint 20 milliards de dollars (18,4 milliards d'euros) contre 15 milliards de dollars en 2015 soit une progression de 33% en un an.

Apple a retiré 6 milliards de dollars de recettes de l'App Store en 2015

Autrement dit, en 2015, Apple a engrangé 6 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros) de revenus puisqu'il perçoit 30% sur chaque vente d'application ou de logiciel. Le reste, 70%, est redistribué aux créateurs et développeurs de ces produits immatériels.

Pour Apple, ces revenus sont à comparer aux 154 milliards de dollars (142 milliards d'euros) engrangés rien qu'avec les ventes d'iPhone en 2015.

Le montant total des ventes d'applications englobe la masse des jeux téléchargées depuis un iPhone, un iPad mais aussi les logiciels et applis pour les ordinateurs Mac et le boîtier Apple TV qui connecte une télévision à Internet. S'y ajoutent les recettes des achats intégrés aux applications ou jeux téléchargés gratuitement sur l'App Store.

Apple a contribué à la création d'1,9 million emplois

Dans le monde entier, l'App Store aurait rapporté, selon Apple, près de 40 milliards de dollars (36,8 milliards d'euros) aux développeurs depuis 2008, année de la création de la boutique en ligne. Celle-ci était née dans la foulée du lancement du premier iPhone. Sur ce montant total cumulé, plus d'un tiers (13 milliards) a été généré sur la seule année 2015.

En 2015, les applications et jeux les plus téléchargés globalement ont été, sans véritable surprise, les jeux comme Clash of Clans, Monster Strike ou les applications incluant des abonnements à des services de vidéo à la demande comme Netflix ou Hulu.

Apple prétend que l'écosystème lié à sa boutique d'applications en ligne aurait permis la création de 1,9 million d'emplois aux États-Unis. Près des trois quarts de ces emplois - plus de 1,4 million - seraient attribuables, selon le constructeur, à la communauté de créateurs d'applications, des ingénieurs en logiciel et des entrepreneurs aussi bien que les professions non-techniques (marketing, commercial, RH), liées à ces produits logiciels.

Frédéric Bergé