BFM Business

Les iPhone pourront bientôt bloquer les publicités

La prochaine version du logiciel des iPhone et iPad, permettra le blocage de contenus Web au premier rang desquels figure la publicité

La prochaine version du logiciel des iPhone et iPad, permettra le blocage de contenus Web au premier rang desquels figure la publicité - Mireya Acierto-Getty Images North America-AFP

Les publicités pourront être bloquées dans la prochaine version mobile du navigateur Internet d'Apple. Mauvaise nouvelle pour les annonceurs et... Google.

Les utilisateurs d'iPhone et d'iPad qui détestent la publicité lorsqu'ils se connectent à Internet, vont être satisfaits. Parmi les nouveautés de la prochaine version du logiciel qui va être bientôt installée par Apple (iOS9) sur ses mobiles, il sera possible de bloquer certains contenus web dans le navigateur web Safari.

Ces contenus pourront aussi bien concerner des cookies, ces petits programmes "espions" qui s'installent à votre insu pour faciliter le ciblage publicitaire en examinant vos sites, que les publicités elles-mêmes.

Cette possibilité de filtrage existait déjà pour la version de Safari pour les Mac. Mais, en l'ouvrant désormais aux développeurs d'applications pour iPhone et aux iPad, Apple rend possible le téléchargement ultérieur d'extensions logicielles bloquant les publicités et autres cookies.

Google est visé par la politique anti-publicité mobile d'Apple

Apple trouve aussi un excellent prétexte pour défendre sa posture de "protecteur" de la vie privée des utilisateurs. Il pointe du doigt son grand rival Google, qui ne fait pas mystère du commerce des données des utilisateurs de ses services Internet (moteur de recherche, messagerie).

Par contrecoup, Apple joue un mauvais tour au géant californien du web qui fait son miel de la publicité sur mobile, y compris sur iPhone. 

Plus généralement, Tim Cook, le PDG d'Apple, dans ses récentes interventions publiques, se veut l'avocat zêlé de la protection de la vie privée des utilisateurs de ses produits, prenant le contrepied de grands ses rivaux américains (Google, Facebook, Amazon).

Lors de la conférence du 8 juin 2015, au cours de laquelle furent présentées les dernières nouveautés d'Apple, Tim Cook n'a pas hésité à marteter: " Nous ne faisons pas d’argent en vendant vos informations à quelqu’un d’autre."

Ce qui n'a pas empêché Apple, quelques minutes plus tard, de présenter sa nouvelle application de kiosque de presse numérique. News permettra aux éditeurs et aux médias de vendre leur propre publicité ou... de passer par la régie interne de publicité iAd d'Apple. On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même.

Frédéric Bergé