BFM Business

Les défis de Marissa Mayer chez Yahoo

Aujourd’hui Yahoo est un peu le poulet sans tête de la high tech (Photo : DR)

Aujourd’hui Yahoo est un peu le poulet sans tête de la high tech (Photo : DR) - -

On l’a appris le 16 juillet : Marissa Mayer, vice-présidente de Google, a été débauchée pour prendre la tête de Yahoo. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle aura fort à y faire.

Changement de tête chez Yahoo. Surprise, c'est une superstar de la Silicon Valley qui devient la nouvelle patronne de ce groupe en difficultés : Marissa Mayer, l'une des vice-présidentes de Google. Elle prend ses fonctions dès aujourd'hui et elle a du pain sur la planche.

Aujourd’hui Yahoo est un peu le poulet sans tête de la high tech. Une entreprise qui court dans tous les sens sans but précis. "Un multi-généraliste" pour reprendre l'expression d'une experte du secteur qui s’exprimait mardi sur notre antenne.

Le premier défi de la nouvelle patronne va être de dessiner précisément une stratégie. De définir des priorités -quitte à réduire son portefeuille produits- pour tenter de se refaire une place au soleil face à Google ou encore à Facebook. Et rassurer les investisseurs.

Marissa Mayer inspiratrice de la page d’accueil blanche de Google

Il est d'ailleurs assez ironique que ce soit Marissa Mayer, l'un des premiers ingénieurs historiques de Google, qui reprenne la barre. C'est elle qui est à l'origine de la fameuse page d'accueil blanche et épurée du moteur de recherche, dont la simplicité a largement contribué au déclin de Yahoo.

Elle va devoir mettre ses recettes au service de son ancien concurrent, dont les produits ne brillent pas par leur facilité d'utilisation. Pour autant, Marissa Mayer va devoir changer de dimension : comme le rappelle un expert, jusqu'ici elle a toujours été une "executive", pas un dirigeant avec une vision stratégique. Or on sait qu'une vision est plus que jamais nécessaire pour sortir Yahoo de l'ornière.

Anthony Morel