BFM Business

Les Chinois se ruent sur les smartphones 5G

Au deuxième trimestre, un tiers des terminaux vendu dans l'empire du Milieu est compatible avec la 5G alors que la couverture du territoire avance à grands pas.

Si en Europe, la 5G suscite d'importants débats et polémiques alors que les réseaux ne sont pas encore déployés, en Chine, on ne se pose pas vraiment de questions.

Alors que le pays maintient le rythme des déploiements avec l'ambition de le leader mondial en la matière (près de 50% des dépenses mondiales actuellement), les consommateurs eux se ruent sur les smartphones compatibles maintenant disponibles depuis plusieurs mois.

Selon un rapport de Counterpoint, au deuxième trimestre, 33% des smartphones vendus sont 5G, soit le niveau le plus élevé de la planète. Rien que pour le mois de juin, ce taux monte à 40%. Au premier trimestre, cette proportion n'était que de 16%.

40% des ventes en juin

Comme d'habitude, ce sont les acteurs locaux qui profitent de cette tendance, les consommateurs faisant preuve d'un patriotisme économique de plus en plus prononcé. 96% des terminaux 5G écoulés sont ainsi fabriqués par les dragons que sont Huawei, Vivo, OPPO et Xiaomi.

"Malgré un ralentissement du marché des smartphones en Chine, les fabricants chinois ont accéléré le rythme des déploiements de la 5G qui ont été entravés par les perturbations liées à la Covid-19 au premier trimestre 2020", commente Ethan Qi, analyste senior chez Counterpoint.

En effet, Counterpoint observe une baisse de 17% des ventes de smartphones sur un an au deuxième trimestre 2020 en Chine notamment à cause de la pandémie de coronavirus. Mais sur un trimestre, elles progressent de 9% grâce au déconfinement et à cet engouement pour la 5G.

La Chine risque donc de creuser l'écart avec les autres pays, selon le cabinet Gartner, seulement 11% des smartphones vendus sur la planète cette année seront 5G.

Olivier Chicheportiche